Nuisances: À Genève, des corneilles s’attaquent au goûter des enfants
Actualisé

NuisancesÀ Genève, des corneilles s’attaquent au goûter des enfants

Les autorités ont dû protéger les élèves d’une école contre des corneilles toujours plus téméraires.

par
R.M.
Une dizaine de corneilles ont désormais été attrapées à l’école des Palettes, à Genève.

Une dizaine de corneilles ont désormais été attrapées à l’école des Palettes, à Genève.

iStock

Dans le préau de l’école des Palettes, à Genève, il y a quelques années, des corneilles attendaient la fin de la récréation pour boulotter les restes des goûters des enfants. Puis elles se sont enhardies et se baladaient entre les bambins pour se nourrir.

Mais «depuis quelques mois elles n’hésitent plus à tirer la nourriture des mains des enfants et des maîtresses. C’est un comportement inhabituel», explique Gottlieb Dändliker, inspecteur cantonal de la faune dans la «Tribune de Genève».

Des corneilles qui arrachent littéralement la nourriture des mains des mômes? Les autorités ont décidé d’intervenir. «Nous aurions pu venir avec notre fauconnier et sa buse de Harris. Cette dernière est capable d’attaquer et de tuer une corneille, mais c’est un peu violent», commente Gottlieb Dändliker.

La faute aux humains

Pour ne pas choquer les élèves, une cage en fer a été déposée sur le toit de l’école. Elle piège les corneilles. «En deux mois, une dizaine de corneilles ont été attrapées», lit-on. Des oiseaux qui ont été euthanasiés. Et la situation s’est beaucoup améliorée: plus aucune attaque sur goûter n’a été signalée depuis dix jours. «Les oiseaux les plus accoutumés ont certainement été capturés», note l’inspecteur cantonal de la faune.

Le piège de la cage a donc été désactivé. Mais pas de triomphalisme, précise le quotidien genevois: le problème pourrait ressurgir car des habitants nourrissent manifestement les oiseaux, ce qui est strictement interdit.

En attendant, conclut la «Tribune de Genève», l’école a demandé à ses élèves «de manger dorénavant leurs goûters sous le préau et de faire attention à ne pas laisser de restes de nourriture au sol».

Votre opinion