Hockey sur glace: A Genève, la fierté des leaders
Publié

Hockey sur glaceA Genève, la fierté des leaders

Sur la glace de Rapperswil, les hommes de Patrick Emond n’ont pas fait preuve d’arrogance. De bon augure avant de recevoir Lausanne mardi.

par
Christian Maillard, Rapperswil
Sport-Center

Il suffit parfois d’un bon coup de gueule dans un vestiaire pour remettre des têtes à l’endroit. Genève-Servette en avait besoin après deux défaites d’affilée et surtout des performances en dents de scie de certains de ses leaders. Comme des intermittents du spectacle, ils avaient été parfois à la hauteur de rien et en dessous de tout, faisant preuve souvent d’arrogance. À Rapperswil, ils ont montré qu'ils avaient de la fierté. Dans une patinoire où ils n’ont pas l’habitude de gagner, les Servettiens ont renoué avec la victoire, en s’offrant un véritable festival.

Lire notre compte-rendu de la rencontre ici.

Patrick Emond, le coach des Genevois, qui avait brassé ses lignes, a également remis des idées en place à d’aucuns qui avaient tendance à trop jouer sur du velours ces derniers temps, trop crispés offensivement. Et les Aigles, qui ne marquaient plus ou presque, ont retrouvé cette réussite qui leur faisait défaut, dont deux fois en power-play et au final un 6 à 0 sur la route qui leur a fait du bien moralement. Auteur d’un troisième blanchissage, Gauthier Descloux a été lui aussi décisif, surtout avant la 32e minute et deux buts inscrits par les Genevois en 19 secondes, quand les Saint-Gallois tentaient de revenir.

À force de prendre des raccourcis, de se compliquer la vie, les Grenats s’étaient perdus en route. En ce 2 janvier où ils ont souvent gagné ces quinze dernières années, voilà de nouveau Linus Omark et ses copains sur le bon chemin. De bon augure avant de recevoir Lausanne ce mardi aux Vernets.

Votre opinion

0 commentaires