À Jerome en Arizona, prière de ne pas s’en prendre aux touristes

Publié

États-UnisÀ Jerome en Arizona, prière de ne pas s’en prendre aux touristes

Les habitants excédés par les infractions aux règles de stationnement ont tendance à interpeller les visiteurs, la police s’en émeut.

par
JChC
Jerome, en Arizona. Une ancienne ville minière devenue un lieu de passage touristique.

Jerome, en Arizona. Une ancienne ville minière devenue un lieu de passage touristique.

imago images/Filedimage

La police de Jerome, une ancienne ville minière de l’Arizona, qui accueille un million de touristes par an, demande aux habitants d’arrêter de s’en prendre aux visiteurs, sous peine d’être accusés de harcèlement, rapporte l’agence AP.

Jerome, qui compte environ 450 habitants, abritait autrefois l’une des plus grandes mines de cuivre de l’Arizona. La ville perchée à flanc de montagne est aujourd’hui une plaque tournante pour les artistes. Les touristes profitent de ses vues panoramiques et visitent les magasins et les bars le long de la route sinueuse qui la traverse.

Une certaine tension

Sur son compte Facebook, cette semaine, la police de la localité a révélé que la cohabitation entre les résidents et les automobilistes de passage n’était pas au mieux. «Il a été porté à notre attention que certaines personnes de passage dans notre ville, garées avec des cartes de stationnement périmées, se font crier dessus ou trouvent des messages laissés sur leurs voitures», écrit le département.

Et de préciser que ces simples faits peuvent «dans certains cas, constituer un harcèlement au sens du règlement révisé en Arizona». Les habitants qui estiment que des personnes ont enfreint les règles de stationnement sont priés de s’adresser à la police plutôt que de s’y substituer.

Jerome se trouve à environ 177 kilomètres au nord de Phoenix et a été désigné district historique national en 1967.

Ton opinion