Football – A la Tuilière, Kyei était venu avec sa canne à pêche

Publié

FootballA la Tuilière, Kyei était venu avec sa canne à pêche

Dans le derby lémanique, l’attaquant du Servette a ramené une grosse prise dans ses filets, un but qu’il a fêté en mimant une partie de pêche. Une manière de répondre à ses fans…

par
Sport-Center
Malgré l’opposition de Chafik, Kyei a ouvert le score peu après le retour des vestiaires. Donnant le coup d’envoi d’une partie de pêche…

Malgré l’opposition de Chafik, Kyei a ouvert le score peu après le retour des vestiaires. Donnant le coup d’envoi d’une partie de pêche…

Pascal Muller/freshfocus

Lorsque Lausanne et Servette s’affrontent, il est beaucoup question de lac, notamment pour savoir à qui il appartient. Une rivalité historique qui pousse les supporters «grenat» à revendiquer son entière propriété sous l’appellation «lac de Genève».

Avant de larguer les amarres, chaque camp se plaît aussi à faire l’inventaire de sa flotte et de sa puissance, toujours bien sûr prêt à envoyer celle de l’adversaire par le fond.

Petite variante ce dimanche à l’occasion des retrouvailles à la Tuilière. Si les visiteurs ont beaucoup parlé d’eau et de «village de pêcheur» avant même le complet naufrage du LS, le kop genevois s’est fait l’auteur d’une banderole évoquant la provenance douteuse des prises vaudoises. «Votre poisson n’est pas frais», pouvait-on lire sur un calicot déployé en début de seconde période.

Voilà qui allait en tout cas très fortement inspirer Grejohn Kyei, ouvrant le score dans la foulée (49e) avant d’aller s’emparer d’une canne à pêche imaginaire et de mimer la grosse prise qu’il venait de ramener dans ses filets.

Une semaine après avoir signé un doublé contre Grasshopper, le Français du bout du lac a inscrit là son 6e but de l’exercice, fêté avec une célébration d’attaquant-pêcheur qui allait inévitablement enflammer la Toile…

Dans un monde idéal, Kyei, disposant manifestement du permis de marquer, aurait pu s’abstenir de provoquer les supporters vaudois, mais sa réaction plutôt amusante convenons-en n’avait rien de bien méchant non plus. N’en déplaise aux fans du LS, lesquels devraient plutôt maudire Cameron Puertas, un meneur de jeu dont l’expulsion a très probablement causé la perte de son équipe. Sans parler qu’un derby lémanique ne se dispute jamais dans un monde idéal.

Dès samedi, Grejohn Kyei espère remettre ça dans les bassins du Wankdorf. La pêche y sera-t-elle aussi bonne?

Grejohn Kyei jubile après son but.

Grejohn Kyei jubile après son but.

Pascal Muller/freshfocus

Ton opinion