Actualisé 06.12.2019 à 10:59

À l’hôtel, les Suisses volent les sèche-cheveux

Sondage

Une étude classe les objets les plus dérobés dans les hôtels comme les cas les plus surprenants: des matelas, un piano ou des lavabos envolés.

par
lematin.ch
Les Suisses et Suissesses sont surreprésentés dans les chapardages de sèche-cheveux dans les hôtels, selon un sondage.

Les Suisses et Suissesses sont surreprésentés dans les chapardages de sèche-cheveux dans les hôtels, selon un sondage.

iStock

Qu’est-ce qui est volé dans les hôtels? Des «classiques»: des cosmétiques, des stylos, des linges, des cintres. Mais certains auraient réussi à filer avec des téléviseurs, des matelas et même un piano. Quant aux Suisses, ils auraient tendance à préférer piquer le sèche-cheveux…

Ces constats viennent d’un sondage mené par Wellness Heaven, un portail spécialisé allemand. L’entreprise a demandé à 1157 hôtels européens de 4 ou 5 étoiles quels sont les objets les plus dérobés? S’ils ont constaté une différence selon les nationalités de leurs clients? Et s’ils ont été victimes de larcins exceptionnels?

Des linges à de la vaisselle

Après avoir récolté les réponses, un top 20 des biens les plus chapardés a été dressé. Ainsi, 77,5% des établissements disent avoir subi des vols de linges. Suivent les peignoirs de bain (65,1%), les cintres (49,3%), les stylos (39,1%) et de la vaisselle (33,6%). De petits «souvenirs» pas très étonnants.

La queue de ce classement est plus inattendue. 7,3% des hôtels sondés affirment qu’on leur a déjà piqué des ampoules. 6,9% des machines à café. 6,1% des télévisions. 4,3% des lampes. Et 4,2% des… matelas.

Les Américains aiment les oreillers

Côté nationalité, selon ce sondage, certains pays sont surreprésentés dans des vols spécifiques. Ainsi, les clients suisses partent plus souvent que les autres avec le sèche-cheveux dans leur valise. Les Autrichiens ont un faible pour les assiettes et machines à café. Les Américains pour les oreillers.

Les Néerlandais repartent avec un duo étonnant: ampoules et papiers-toilette. Quant aux Français ils sont les premiers à repartir avec un téléviseur (et sa télécommande).

Sanglier empaillé

Les résultats de Wellness Heaven indiquent aussi que plus l’hôtel est haut de gamme plus les biens dérobés sont onéreux. Et conclut avec quelques perles. Ainsi, un hôtel de Berlin a expliqué qu’un lavabo entier lui a été fauché. Un autre, près de Salzbourg, en Autriche, dit qu’on lui a volé les bancs en pin de son sauna.

Le plus fort? Un hôtelier italien a rapporté la disparition d’un piano à queue… Et le plus insolite? En France, lit-on, un client a été pincé alors qu’il tentait de s’emparer d’une tête de sanglier empaillée. Il devait vraiment beaucoup l’aimer car des amis sont ensuite revenus dans cet hôtel, ont acheté le trophée, et le lui ont offert comme cadeau de mariage.

R.M.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!