Immobilier: À Londres, on peut payer son loyer en culottes sales
Publié

ImmobilierÀ Londres, on peut payer son loyer en culottes sales

En pleine pénurie de logement, certains propriétaires n'hésitent pas à proposer des loyers réduits en échange de sous-vêtements ou autres faveurs sexuelles.

par
Jonathan Zalts
Des propriétaires londoniens proposent des loyers réduits en échange de sous-vêtements usagés.

Des propriétaires londoniens proposent des loyers réduits en échange de sous-vêtements usagés.

Fotolia

La crise de l'immobilier bat son plein dans la métropole londonienne. La pénurie de logement y est telle qu'un simple matelas posé sous une cage d'escalier peut être considéré comme surface habitable, et par conséquent valoir une petite fortune.

Votre opinion