Publié

Roland-GarrosA Paris, Wawrinka peut-il refaire le coup de 2015?

Novak Djokovic, moins injouable en 2016, reste le grandissime favori de Roland-Garros. Mais le Vaudois a ses chances.

Stan Wawrinka soulevait le trophée Porte d'Auteuil en juin dernier. Bis repetita cette année?

Stan Wawrinka soulevait le trophée Porte d'Auteuil en juin dernier. Bis repetita cette année?

Keystone

Novak Djokovic (no 1) fait comme l'an dernier figure de principal favori à Roland-Garros, le seul tournoi du Grand Chelem manquant encore à son palmarès. Mais son «bourreau» de la finale 2015 Stan Wawrinka (no 3) peut à nouveau viser haut, tout comme le nonuple champion Rafael Nadal (no 4) et Andy Murray (no 2).

Stan Wawrinka demeure le pire cauchemar de Novak Djokovic dans les matches joués au meilleur des cinq sets. Il est, bien plus qu'un Andy Murray ou qu'un Rafael Nadal, capable de faire sortir le Serbe de sa zone de confort, de le faire reculer grâce notamment à son fabuleux revers à une main.

Mais il ne peut retrouver Nole que le dimanche 5 juin, date de la finale. Et la route menant à une troisième finale de Grand Chelem s'annonce périlleuse pour lui.

Djokovic, enfin?

Fort d'un bilan 2016 de 37 victoires pour 3 défaites avec cinq titres conquis dont un sixième Open d'Australie, Novak Djokovic demeure le principal candidat à la victoire finale malgré son échec subi à Rome face à Andy Murray dimanche dernier.

Mais le Serbe ne semble pas autant indestructible qu'au moment d'aborder le «French Open» 2015. Et il doit commencer à trouver le temps long à Roland-Garros, où il est présent pour la 12e fois déjà. Roger Federer avait ainsi triomphé Porte d'Auteuil à sa 11e tentative en 2009, après trois finales perdues consécutivement face à Rafael Nadal...

La pression se fait chaque année un peu plus grande sur les épaules de «Nole». Et il devra vraisemblablement à nouveau prendre le dessus sur Rafael Nadal en demi-finale. Battu par l'Espagnol en finale à Roland-Garros en 2012 et en 2014, il avait pris sa revanche l'an dernier en quart de finale. Il reste d'ailleurs sur une série de sept victoires face à Rafa, dont le dernier succès remonte justement à la finale des Internationaux de France 2014.

Nadal de retour

Auteur d'un début de saison plus que moyen, Rafael Nadal s'est remis en salle grâce aux deux titres conquis sur terre battue à Monte-Carlo et à Barcelone. Le gaucher de Manacor a retrouvé son coup droit et sa confiance, et peut viser un 10e sacre à Roland-Garros.

Le forfait de Roger Federer (ATP 3) avait qui plus est fait ses affaires: propulsé tête de série no 4, il était assuré de ne pas retrouver l'un des trois autres favoris dès les quarts de finale. Rafael Nadal n'a cependant pas été gâté lors du tirage au sort. Méfiance, donc.

(si)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!