Football: À quoi pourrait ressembler la Ligue des champions dès 2024
Publié

FootballÀ quoi pourrait ressembler la Ligue des champions dès 2024

Une phase de groupes de dix matches, face à dix adversaires différents, dans un tableau qui compte 32 ou 36 équipes: voilà le système qui pourrait être privilégié par l’UEFA pour sa compétition phare.

par
Sport-Center
La Ligue des champions pourrait connaître un bouleversement majeur.

La Ligue des champions pourrait connaître un bouleversement majeur.

Keystone

L’information a été révélée par le Times. Elle fait suite aux rumeurs de plus en plus insistantes qui font état de la création future d’une «Super League» européenne réservée aux tout meilleurs clubs du continent. Pour ne pas se laisser avaler, l’UEFA cherche à se réinventer. Dès 2024, la Ligue des champions devrait se dérouler selon un format inédit. Plusieurs projets sont à l’étude. Celui venu tout droit de Suisse semble le plus apte à passer la rampe.

Si la phase à élimination directe ne devrait pas connaître de grand bouleversements, celle des poules pourrait se voir complètement remaniée. La volonté du projet? L’abandon des huit groupes de quatre, remplacés par un tableau général regroupant les 32 ou 36 équipes retenues pour disputer la Ligue des champions. Au sein de celui-ci, chaque équipe disputerait dix matches face à dix adversaires différents (cinq fois à l’extérieur, cinq fois à domicile). Le classement serait établi en fonction de l’ensemble des résultats. Les seize premiers poursuivraient leur route en huitièmes de finale, les huit suivants seraient rebasculés en Europa League (phase à élimination directe), et la saison européenne des derniers s’arrêterait nette.

Des têtes de série et des tickets pour l’édition suivante

Les notions de chapeaux et de têtes de série continueraient à exister. Une équipe du premier chapeau affronterait ainsi un nombre limité d’adversaires du même chapeau (le projet prévoit deux affrontements), une majorité de formations des chapeaux 2 et 3 (six affrontements), ainsi que deux autres duels face aux écuries du dernier chapeau. Tout ceci serait décidé par un tirage au sort.

Chaque match revêtirait une importance singulière, puisque les affiches des huitièmes de finale dépendraient du classement établi après le première phase. Le premier en découdrait avec le 16e, le 2e avec le 15e, etc… À noter que les quatre demi-finalistes ou les huit quart de finalistes recevraient leur ticket pour l’édition suivante. Reste encore à convaincre les championnats nationaux de trouver dix dates plutôt que six pour que leurs équipes aillent représenter le pays sur la scène européenne… L’UEFA, quant à elle, devrait se prononcer et donner davantage de détails à la mi-décembre.

Votre opinion

6 commentaires