À Sion, quatre moutons vont tondre l’herbe des parcs
Publié

ValaisÀ Sion, quatre moutons vont tondre l’herbe des parcs

Pour diminuer l’usage de machines bruyantes, la capitale valaisanne fait revenir des moutons. Leur mission sera de tondre les espaces verts et de réintroduire en ville un peu de la vie à la ferme.

par
Eric Felley
Des moutons au nez noir pour remplacer les débroussailleuses et les tondeuses.

Des moutons au nez noir pour remplacer les débroussailleuses et les tondeuses.

Getty Images/iStockphoto

Il fallait y penser. Ce ne sont pas les moutons qui manquent en Valais avec un cheptel total de 30 000 têtes qui fréquentent les multiples alpages du canton. Quatre d’entre eux vont se retrouver en ville de Sion pour travailler sous les ordres de la Section des parcs et jardins de la capitale du canton. Leur mission: se nourrir… «Ces animaux seront utilisés pour l’entretien de certaines parcelles, communique la ville ce lundi. Ce projet s’inscrit dans les efforts de la Ville de Sion pour laisser davantage de place à la nature en milieu urbain».

Des brebis très sociables

Ce sont en fait quatre brebis, nommées Ada, Bella, Athéna et Victoire, qui vont remplacer les bruyantes machines que sont les débroussailleuses et autres tondeuses. C’est un projet de «tonte naturelle» pour soutenir les employés communaux dans leurs tâches d’entretien toujours plus conséquentes. Ces brebis sont en plus très sociables et devraient ravir les enfants: «Elles permettent récréer une relation entre le public urbain et les animaux de ferme», explique Vincent Kempf, chef du service de l’urbanisme et de la mobilité.

Le chef jardinier, Morgan Dick estime aussi que cela rend le travail plus agréable pour les humains: «Pour le personnel sur le terrain, travailler avec des animaux est une source de satisfaction et de motivation. C’est un des aspects, non calculé au départ, mais qui se révèle très bénéfique».

Le retour de la nature en ville

La ville Sion veut donc laisser davantage de place à la nature dans le milieu urbain. Des projets ont été réalisés comme la création des prairies fleuries, de biotopes dans les écoles, le jardinage dans le cadre scolaire ou encore le «désherbage des pépinières par des volailles».

Votre opinion

22 commentaires