Publié

Hockey sur glace«À Vampola de s'adapter»

Avant le derby contre FR Gottéron ce soir, Chris McSorley répond aux interrogations sur l'influence amoindrie du Tchèque dans le jeu des Genevois.

par
Thomas Dayer
Chris McSorley compte sur son attaquant tchèque dans la course aux play-off.

Chris McSorley compte sur son attaquant tchèque dans la course aux play-off.

Keystone

Tandis que GE Servette, à la faveur de deux succès contre Rapperswil et à Davos, a sérieusement relancé ses actions en vue d'une participation aux play-off, Petr Vampola a connu un week-end vierge de tout point.

Depuis quelque temps, l'attaquant tchèque semble marquer le pas. A son arrivée, il avait pourtant été présenté comme le renfort étranger de marque manquant aux Aigles. «Quand il est arrivé, il correspondait exactement à ce dont nous avions besoin», lance encore aujourd'hui Chris McSorley. Il est vrai qu'à ses premières sorties, Petr Vampola a exposé d'authentiques qualités de meneur. Muet lors de son premier match contre Bienne, il collectionnait six points (dont trois buts) en trois duels à Ambri, à Lugano puis à Langnau. Il est depuis devenu plus inconstant. A sa décharge, il n'est pas toujours copieusement servi de passes lumineuses.

Mais c'est au-delà des simples chiffres que Chris McSorley souhaite voir progresser l'artiste tchèque. «Il doit apprendre à être meilleur dans les deux sens de la patinoire, exige le technicien ontarien. En Suisse, nous pratiquons sans doute un jeu plus proche de l'Amérique du Nord que des pays de l'Est. Or Petr n'a jamais joué outre-Atlantique. A lui de s'adapter à ce style différent.»

Et l'entraîneur de citer Tony Salmelainen à titre d'exemple: «Lorsqu'il ne pointe pas, il trouve d'autres moyens d'être dominant dans le jeu. J'ai l'espoir que dans un futur proche, Petr y parvienne aussi. Il avance gentiment mais sûrement en ce sens.»

Aura-t-il l'occasion de le démontrer ce soir, sous les projecteurs du derby romand?

Ton opinion