Ski alpin: A Wengen, Carlo Janka va retrouver sa piste fétiche

Publié

Ski alpinA Wengen, Carlo Janka va retrouver sa piste fétiche

L'équipe de Suisse masculine ne comptabilise aucun podium depuis le début de la saison. Habitué aux honneurs sur le Lauberhorn, le Grison Carlo Janka va-t-il débloquer le compteur?

Csrlo Janka.

Csrlo Janka.

ARCHIVES, Keystone

Sans le moindre podium cette saison, l'équipe de Suisse masculine doit redorer son blason en cette fin de semaine à Wengen. Elle compte pour cela sur Carlo Janka, un habitué aux honneurs sur le Lauberhorn.

Jusqu'ici cette saison, le Grison a accumulé les performances mitigées, allant d'une 5e à une 30e place. Des résultats très dépendants de la piste sur laquelle il court, ce qui permet justement d'envisager l'étape de Wengen avec optimisme.

Le coureur d'Obersaxen est en effet une valeur sûre dans l'Oberland bernois. Il y a engrangé huit podiums - dont trois victoires -, cinq fois en super-combiné et trois fois en descente. Et les deux seules éditions depuis 2009 où il a raté le podium, c'était par manque de réussite: une 4e place en 2012 et une fixation qui lâche en 2014, à chaque fois en descente.

Autant dire que Carlo Janka déçoit rarement sur le Lauberhorn. Reste à espérer qu'il en soit de même pour cette édition 2016, durant laquelle il visera le podium vendredi en combiné alpin (la nouvelle appellation du super-combiné) et samedi en descente.

Beat Feuz de retour

Autre habitué du podium à Wengen (1x 1er, 2x 2e), Beat Feuz a choisi le Lauberhorn pour ses retrouvailles avec le circuit, quatre mois après s'être déchiré le tendon d'Achille. Le Bernois ne décidera toutefois qu'après les entraînements s'il participe ou non à la descente. Et s'il devait confirmer son départ, il ne faut pas s'attendre à des miracles d'un coureur en manque de compétition.

Toujours aussi affaiblie, avec désormais les forfaits pour le reste de l'hiver de Patrick Küng et Sandro Viletta, l'équipe de Suisse de vitesse n'a pas beaucoup d'autres arguments à faire valoir à Wengen. Attention toutefois samedi en descente à Marc Gisin, qui reste sur une encourageante 11e place à Santa Caterina (ITA), où il avait égalé le meilleur résultat de sa carrière en Coupe du monde, décroché justement à Wengen (11e en 2015 et 2012).

Si Carlo Janka porte quasiment seul les espoirs suisses vendredi et samedi, ils sont plusieurs à pouvoir briller dimanche en slalom, une discipline en pleine effervescence dans l'équipe de Suisse. Les jeunes Valaisans Daniel Yule, Luca Aerni et Ramon Zenhäusern ont tous goûté au top 10 cet hiver. Et même s'ils semblent encore un peu tendres pour le podium, d'autant plus face aux deux «monstres» Marcel Hirscher et Henrik Kristoffersen, ils ont les moyens de réussir un joli coup dimanche.

A noter que ce slalom - comme celui du combiné - ne se déroulera pas sur leur piste habituelle. Les manches de slalom se disputeront pour la première fois sur la piste de la descente, le manque de neige ayant contraint les organisateurs à renoncer à l'un des deux tracés.

Lara Gut en leader

L'enneigement précaire a aussi eu des conséquences sur la Coupe du monde dames, qui ne pourra pas se rendre ce week-end à Ofterschwang (GER). A la place, les skieuses resteront à Flachau (AUT), où elles ont disputé un premier slalom mardi soir. Un second slalom est programmé vendredi en début de soirée, et Wendy Holdener figurera parmi les favorites.

Quatrième mardi, alors qu'elle pouvait encore prétendre à la victoire après la première manche (2e), la Schwytzoise aura soif de revanche. A surveiller aussi de près Michelle Gisin et Charlotte Chable, deux filles capables d'intégrer le top 10 dans la discipline.

Flachau accueillera encore un géant dimanche, avec Lara Gut en tête d'affiche. Brillante cette saison en géant - 4e, 1re, 13e, 2e et 1re places -, la Tessinoise s'élancera avec le dossard rouge de leader dans la discipline.

Outre la défense de son bien, la skieuse de Comano tentera de reprendre un peu de marge (38 points actuellement) sur Lindsey Vonn au classement général de la Coupe du monde, sachant que l'Américaine n'est en principe pas aussi performante qu'elle en géant.

Wengen. Coupe du monde messieurs. Jeudi: deuxième entraînement en descente. Vendredi: combiné alpin (10h30/14h). Samedi: descente (12h30). Dimanche: slalom (10h30/13h30).

Flachau (AUT). Coupe du monde dames. Vendredi: slalom (15h30/18h30). Dimanche: géant (9h15/12h15).

(si)

Ton opinion