A Wimbledon, Federer crée l'événement avec un retour surprise

Actualisé

TennisA Wimbledon, le retour surprise de Federer a été un événement

L’événement de dimanche à Wimbledon a été l’arrivée surprise de Roger Federer. Le Bâlois y a fait une apparition très remarquée à l’occasion de la cérémonie des 100 ans du Central Court. 

Même lorsqu’il ne joue pas, Roger Federer reste une attraction et une icône du tennis. Surtout à Wimbledon, dans «son jardin», là où il a remporté huit de ses 20 titres en Grand Chelem. 

Le grand absent était enfin de retour à Londres: «Welcome Back», que l’on pourrait traduire par un «Content de te revoir, Roger Federer», a-t-on pu lire dimanche sur le compte twitter du prestigieux tournoi londonien. 

Le Bâlois, toujours convalescent suite à une opération à un genou et qui ne participait pas au tournoi londonien pour la première fois depuis ses débuts sur le Court Central en 1999, est arrivé à Wimbledon dimanche en début d’après-midi. Spectacle garanti!

Costume et cravate hyper chics et élégants, lunettes de soleil noires, baskets blanches, Federer a marqué les esprits lors de son passage très remarqué aux alentours du Center Court, qui fête ses 100 ans cette année. 

«J’espère revenir une fois encore»

«J’espère pouvoir revenir une fois encore» à Wimbledon, a déclaré dimanche Roger Federer, qui n’a plus joué en compétition depuis son élimination l’an dernier en quarts de finale du Grand Chelem londonien en raison de son genou blessé.

«Wimbledon me manque. Je savais en quittant le court l’an dernier que l’année qui venait serait dure», a ajouté le Suisse de 40 ans, vainqueur à huit reprises du Majeur sur gazon, venu spécialement à l’occasion d’une cérémonie pour le 100e anniversaire du Court Central.

«Je ne pensais pas que ça prendrait autant de temps pour revenir sur le circuit. Le genou n’a pas été tendre avec moi», a-t-il ajouté.

«J’ai eu la chance de jouer beaucoup de matchs sur ce court, a rappelé Federer. Ça fait bizarre de me retrouver ici dans un autre rôle. Mais c’est génial d’être aux côtés de tant d’autres champions. Ce court m’a donné mes plus grandes victoires mais aussi mes plus grandes défaites. Mon plus grand moment a été mon entrée sur le court en 2001 à côté de Pete Sampras (ndlr: qu’il avait battu en cinq sets en 8es de finale).» (AFP)

Tant à Londres que sur les réseaux sociaux, la prestance et la classe de Federer ont indiscutablement marqué les esprits dimanche. 

(Cyp)

Ton opinion