12.08.2020 à 14:01

CoronavirusAbandon partiel des mesures extraordinaires de l’assurance chômage

Plusieurs mesures de l’assurance chômage mises en place dans le cadre de l’ordonnance Covid-19 seront abrogées dès le 31 août, a annoncé ce mercredi le Conseil fédéral.

Seuls cinq domaines seront couverts par l'ordonnance Covid-19 dès le mois de septembre.

Seuls cinq domaines seront couverts par l'ordonnance Covid-19 dès le mois de septembre.

KEYSTONE

Le Conseil fédéral a décidé mercredi d’abroger dès le 31 août une partie des mesures extraordinaires liées à l'assurance chômage. Dès septembre, seuls cinq domaines seront couverts par l'ordonnance Covid-19.

La procédure sommaire permettant de recourir au chômage partiel sera notamment maintenue jusqu’à la fin de l’année, a expliqué le ministre de l'économie Guy Parmelin devant la presse. Les cantons doivent faire face à «un nombre massif» de décomptes à traiter

Les entreprises formatrices pourront aussi demander des indemnités en cas de réduction du temps de travail pour le temps que les formateurs consacrent à leurs apprentis pendant le chômage partiel. L’objectif est de continuer à garantir l’encadrement des jeunes en formation, même en cas de difficultés financières de l’entreprise.

L’ordonnance doit en outre régler en détail la question de la prolongation des délais-cadres des personnes assurées et la non-prise en compte des périodes de décompte pour lesquelles la perte de travail a été supérieure à 85% entre le 1er mars et le 31 août 2020 dans le cadre du chômage partiel.

Jusqu’en 2022

«Toutes les autres mesures s’achèveront à la fin août», a précisé Guy Parmelin. L’ordonnance restera en vigueur jusqu’au 31 décembre 2022 au plus tard, à condition que les Chambres fédérales entérinent le projet de loi COVID-19.

Si ce projet devait être rejeté par le Parlement, l’ordonnance COVID-19 assurance chômage et toutes les mesures qui y figurent seraient abrogées, a-t-il relevé.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!