10.06.2019 à 18:19

Abus sexuel: suspension à vie et 1 million d'amende

Football

La FIFA a sanctionné durement l'ex-président de la fédération afghane de football. Un mandat d'arrêt a aussi été émis contre Keramuudin Karim.

par
Sport-Center
D'autres sanctions devraient suivre pour Keramuudin Karim.

D'autres sanctions devraient suivre pour Keramuudin Karim.

AFP

Dans son côté sombre, la FIFA n’a pas que des affaires de corruption à traiter. Le fléau des abus sexuels est également dans sa ligne de mire, d’autant plus que ces jours, la fédération internationale cherche à promouvoir comme jamais le football féminin.

Ce n’est donc pas un hasard si la FIFA a profité du début de la Coupe du monde en France pour annoncer la suspension à vie du président de la fédération afghane (AFF), Keramuudin Karim. Une sanction exemplaire, d’autant qu’elle est assortie d’une amende d’un montant rarement atteint dans le monde du football pour des individus d’un million de francs.

L’ex-dirigeant a été reconnu coupable d’avoir «abusé de sa position et d’avoir commis plusieurs agressions sexuelles sur des joueuses» par la Chambre de jugement de la Commission d’éthique. Au moins cinq joueuses ont subi ses outrages. En décembre 2018, cinq autres personnes liées à l’AFF ont aussi été suspendues préventivement par la FIFA.

Ancienne capitaine de l’équipe de football féminine afghane, Khalida Popal avait recueilli les témoignages de ses ex-coéquipières qui avaient également parlé de viols et de menaces de mort. A l’annonce du verdict, la jeune femme a parlé d’un «premier pas», espérant que d’autres sanctions suivront. Malgré sa suspension, Keramuudin Karim continue de nier les faits.

Lundi, c’est la justice afghane qui s’est mise en route. Le bureau du procureur général a émis un mandat d’arrêt contre l’ex-président.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!