Actualisé 06.02.2020 à 11:45

IstanbulAccident d'avion mortel: enquête contre les pilotes

La Turquie a ouvert une enquête pour négligence criminelle contre les deux pilotes qui étaient aux commandes du Boeing 737 qui s'est brisé mercredi en atterrissant à Istanbul.

Le fuselage de l'appareil s'est brisé en trois et a pris feu.

Les autorités turques ont ouvert jeudi une enquête pour éventuelle négligence criminelle contre les deux pilotes d'un avion de ligne qui s'est disloqué mercredi en atterrissant à Istanbul faisant trois morts et des dizaines de blessés, ont rapporté les médias.

L'enquête ouverte par le Parquet d'Istanbul contre les deux pilotes porte sur une éventuelle «négligence ayant entraîné mort et blessures», a indiqué la chaîne étatique TRT. Cette information n'a pas pu être confirmée dans l'immédiat auprès du bureau du procureur.

L'appareil, un Boeing 737 de la compagnie privée turque Pegasus, s'est brisé en trois et a pris feu mercredi après une sortie de la piste à l'aéroport international Sabiha Gökçen, situé sur la rive asiatique d'Istanbul.

Trois morts et 179 blessés

L'avion, qui transportait 177 passagers et six membres d'équipage en provenance de la ville d'Izmir, dans l'ouest de la Turquie, a atterri dans des mauvaises conditions météorologiques, que les autorités ont avancées comme une possible cause de l'accident.

Trois ressortissants turcs ont été tués et 179 personnes ont été blessées dans l'accident spectaculaire. Aucun Suisse n'était à bord, a précisé le Département fédéral des affaires étrangères.

La partie avant du fuselage, comprenant la cabine de pilotage et les premiers rangs, s'est dissociée du reste et s'est retournée. Une seconde fracture était visible au niveau du tiers arrière de l'avion, comprenant les dix derniers rangs et la queue de l'appareil. Le gouverneur d'Istanbul Ali Yerlikaya a indiqué que l'avion avait «glissé sur une soixantaine de mètres» après être sorti de piste, avant de «chuter d'une hauteur de 30 à 40 mètres» d'un talus.

Par ailleurs les vols ont repris jeudi à l'aéroport Sabiha Gökçen d'Istanbul. La compagnie Pegasus Airlines - dont l'avion s'est écrasé - a déclaré que ses vols se poursuivraient comme prévu.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!