Publié

ItalieAccident de trains: funérailles solennelles à Andria

Des funérailles solennelles pour 13 des 23 victimes de la collision de deux trains mardi dans le sud de l'Italie ont eu lieu samedi à Andria à proximité du lieu de l'accident.

1 / 18
Des funérailles solennelles pour 13 des 23 victimes de la collision de deux trains mardi dans le sud de l'Italie ont eu lieu samedi à Andria à proximité du lieu de l'accident. (Samedi 16 juillet 2016)

Des funérailles solennelles pour 13 des 23 victimes de la collision de deux trains mardi dans le sud de l'Italie ont eu lieu samedi à Andria à proximité du lieu de l'accident. (Samedi 16 juillet 2016)

Keystone
Le chef de l'une des deux gares entre lesquelles s'est produit l'accident ferroviaire ayant fait 23 morts dans le sud de l'Italie a reconnu son erreur. Il a admis avoir fait partir le train de la collision, rapportent jeudi les médias. (Jeudi 14 juillet 2016)

Le chef de l'une des deux gares entre lesquelles s'est produit l'accident ferroviaire ayant fait 23 morts dans le sud de l'Italie a reconnu son erreur. Il a admis avoir fait partir le train de la collision, rapportent jeudi les médias. (Jeudi 14 juillet 2016)

Reuters
La vétusté des trains est pointée du doigt, après l'accident qui a coûté la vie à 27 personnes, mardi, dans une collision entre deux trains, dans les Pouilles, en Italie. (Mercredi 13 juillet 2016)

La vétusté des trains est pointée du doigt, après l'accident qui a coûté la vie à 27 personnes, mardi, dans une collision entre deux trains, dans les Pouilles, en Italie. (Mercredi 13 juillet 2016)

AP

Elles se sont déroulées en présence du président italien Sergio Mattarella.

Des milliers de personnes se sont rassemblées au palais des sports de cette petite ville des Pouilles pour rendre hommage, aux côtés des familles, à ces 13 victimes. Les familles des dix autres victimes n'ont pas souhaité s'associer à ces funérailles solennelles.

La collision de deux trains circulant à grande vitesse sur la même voie avait fait 23 morts et 52 blessés dont une vingtaine dans un état grave.

L'erreur humaine semble être à l'origine de cette catastrophe ferroviaire, l'une des plus graves ayant frappé l'Italie ces dernières années, même si le chef de gare mis en cause s'est défendu d'être le seul responsable.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!