Publié

Procès du chien BaxterAccord à l'amiable trouvé

La promeneuse du molosse et les parents du garçon agressé trouvent un terrain d'entente.

par
Laurent Grabet
Juillet 2011, Baxter photographié au refuge Ste-Catherine au Chalet-à-Gobet (VD)

Juillet 2011, Baxter photographié au refuge Ste-Catherine au Chalet-à-Gobet (VD)

Valdemar VERISSIMO

Dans le procès Baxter à Nyon, les deux parties viennent de trouver un accord à l'amiable à l'occasion d'une suspension de séance. Madame L, la promeneuse du molosse qui avait blessé un bébé le 9 décembre 2009 à Préverenges (VD) retire son opposition sauf en ce qui concerne les 8225 francs de frais de procédure. Les parents du garçonnet font de même. Ils sont en effet satisfait car madame L reconnait sa négligence et car ils se voient accorder 16 000 francs pour tort moral et participation aux frais d'avocat de la part de l'assurance de Madame L.

Votre opinion