Football - Accusé de racisme, l’entraîneur est viré
Publié

FootballAccusé de racisme, l’entraîneur est viré

Henrik Pedersen, entraîneur de Stromsgodset en première division norvégienne, a été congédié pour avoir tenu des propos racistes selon des joueurs. Ce qu’il nie.

Le club avait d’abord réitéré sa confiance en Henrik Pedersen, avant de le congédier.

Le club avait d’abord réitéré sa confiance en Henrik Pedersen, avant de le congédier.

Twitter Stromsgodset

Le club Stromsgodset, qui évolue en première division du championnat de football norvégien, a congédié vendredi son entraîneur danois, Henrik Pedersen, faisant l’objet d’accusations de racisme qu’il rejette.

«Stromsgodset Toppfotball et l’entraîneur Henrik Pedersen sont convenus aujourd’hui de mettre fin à leur collaboration professionnelle. Les parties partagent le même souhait de ramener la sérénité autour du club», a annoncé l’équipe de Drammen (sud-est) sur sa page Facebook.

Depuis plusieurs jours, l’entraîneur danois était accusé, notamment par des joueurs, d’avoir tenu des propos à caractère raciste, dont la teneur n’a pas été confirmée. Le technicien âgé de 43 ans, à la tête de Stromsgodset depuis 2019, rejette ces allégations.

«Je suis en total désaccord»

«Ce n’est pas la sortie que je souhaitais. Je suis en total désaccord tant avec les accusations qui ont été avancées qu’avec le processus tel qu’il a été conduit», a-t-il réagi, cité par le club.

«Les accusations selon lesquelles j’ai tenu des propos discriminatoires contrastent avec mes valeurs en tant qu’homme et dirigeant. J’ai et ai toujours eu zéro tolérance pour toute forme de préjugés ou discriminations sur la base de la couleur de peau, l’ethnicité, le sexe ou l’inclination sexuelle ou religieuse», a-t-il ajouté.

Le conseil d’administration de Stromsgodset avait, dans un premier temps, réitéré sa confiance envers Pedersen en début de semaine, avant de faire machine arrière à l’issue de multiples réunions, notamment avec les joueurs.

(AFP)

Votre opinion