Genève: «Achille» le castor est mort

Publié

Genève«Achille» le castor est mort

Retrouvé blessé au mois de mars route de Chancy, l'animal avait été placé en convalescence au parc animalier Challandes à Bellevue.

par
Valérie Duby
Bien que sous antibiotiques, le castor n'a pas survécu à ses blessures.

Bien que sous antibiotiques, le castor n'a pas survécu à ses blessures.

Lionel Flusin

Il avait été baptisé «Achille». «Achille» n'a pas survécu. L'animal a été retrouvé mort dans son enclos du parc animalier Challandes à Bellevue (GE) le lundi 22 mai au matin. Bien que sous antibiotiques, le castor n'a pas survécu à ses blessures qui se sont infectées. L'autopsie a révélé qu'il était mort d'une septicémie. «Au moins on aura tout essayé pour le sauver», constate Sarah Dupanloup, la directrice du parc animalier, attristée par la mort d'«Achille».

«C'est vraiment dommage, réagit le conseiller d'Etat genevois Luc Barthassat, en charge du département de l'environnement, des transports et de l'agriculture (DETA). Il était prévu de le relâcher.»

Blessé par l'un de ses congénères

«Achille», 17 kilos, avait été découvert un soir du mois de mars dernier sur la route de Chancy par un automobiliste (Le Matin du 23 mars). Alerté, un garde-faune avait alors trouvé un castor en piteux état avec une blessure en forme de U au milieu de la colonne vertébrale. Le rongeur avait sans doute été attaqué par l'un de ses congénères. Il avait été opéré et devait se refaire une santé dans le parc animalier où le DETA avait d'ailleurs organisé des visites pour découvrir la vie d'un castor. On estime qu'une soixantaine de ces animaux vivent dans le canton de Genève, à proximité des cours d'eau.

Ton opinion