29.04.2016 à 08:21

DRAME DE L’A1Acquittement confirmé pour le policier qui avait tué un voleur

Le Tribunal cantonal fribourgeois a blanchi le gendarme vaudois qui avait abattu un Lyonnais de 18 ans dans le tunnel autoroutier de Sévaz, il y a six ans.

Lors du procès en octobre 2014.

Lors du procès en octobre 2014.

Laurent Crottet

En octobre 2014, le Tribunal de la Broye fribourgeoise relaxait le policier vaudois qui avait tiré sept coups de feu en direction d’une berline de luxe qui s’apprêtait à forcer un barrage routier muni d’une herse dans le tunnel autoroutier de Sévaz (FR).

Le passager de cette voiture volée (450 chevaux), un jeune Lyonnais de 18 ans, avait été tué d’une balle en pleine tête. C’était il y a six ans, une nuit d’avril 2010. Son conducteur, âgé de 19 ans et issu du même quartier de Vaulx-en-Velin (F), avait survécu, et s’était vu infliger une peine de 15 mois de prison ferme pour mise en danger de la vie d’autrui et violations grave de la Loi fédérale sur la circulation routière.

La famille de la victime (dont son frère jumeau, également voleur d’un bolide cette nuit-là), de même le conducteur du bolide, avaient fait appel de cet acquittement. Sans succès: la Cour d’appel cantonale a confirmé à l’instant la décision de première instance, prônant la légitime défense du gendarme aujourd’hui âgé de 39 ans.

Le procureur fribourgeois Jean-Luc Mooser avait pour sa part recouru contre la condamnation du rescapé de l’accident, demandant une peine plus sévère, conformément à ses réquisitions (à savoir 18 mois de prison). Les juges cantonaux ne l'ont pas non plus suivi.

L’affaire pourrait être portée jusqu’au Tribunal fédéral.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!