Jeux vidéo: Activision a fait mieux que prévu à Noël
Publié

Jeux vidéoActivision a fait mieux que prévu à Noël

Le bénéfice net du propriétaire de «Call of Duty» ou «Candy Crush» a bondi de 60% durant les fêtes.

1 / 9
Pour maintenir l'élan, YouTube fait tout pour mettre en valeur les gamers qui créent du contenu en s'adonnant à leur passion. (Mercredi 15 juin)

Pour maintenir l'élan, YouTube fait tout pour mettre en valeur les gamers qui créent du contenu en s'adonnant à leur passion. (Mercredi 15 juin)

Keystone
Ubisoft prévoit pour la fin de l'année la sortie d'un jeu vidéo sur «Star Trek». Les participants prendront les commandes du vaisseau spatial USS Aegis. (Mardi 13 juin 2016)

Ubisoft prévoit pour la fin de l'année la sortie d'un jeu vidéo sur «Star Trek». Les participants prendront les commandes du vaisseau spatial USS Aegis. (Mardi 13 juin 2016)

Keystone
Keystone

L'éditeur américain de jeux vidéo Activision Blizzard, propriétaire de titres phares comme «Call of Duty» ou «Candy Crush», a terminé l'année 2016 avec des résultats meilleurs que prévu. Il a promis jeudi d'en faire profiter ses actionnaires avec des rachats d'actions. Le titre Activision grimpait en conséquence de plus de 10% vers 23h00 dans les échanges électroniques suivant la séance officielle à la Bourse de New York.

Le bénéfice net du groupe a bondi de 60% durant le trimestre des fêtes pour atteindre 254 millions de dollars (254 millions de francs). Sur l'ensemble de l'année, la progression est de 8% à 966 millions. Le chiffre d'affaires a grimpé pour sa part de 42% à 6,61 milliards de dollars sur l'année, et de 49% à 2,01 milliards sur les trois derniers mois. Activision souligne dans son communiqué qu'il s'agit dans les deux cas d'un record.

En ajoutant des revenus différés, le chiffre d'affaires trimestriel atteint 2,45 milliards. Les analystes ne visaient en moyenne que 2,35 milliards. Et le bénéfice par action ressort à 92 cents contre seulement 73 attendus.

De nouvelles pages de pub ?

Les revenus numériques du groupe ont notamment doublé à 1,45 milliard de dollars ce trimestre et les recettes annuelles des ventes d'accessoires virtuels à l'intérieur des jeux joués en ligne ont plus que doublé à 1,6 milliard, dopés notamment par le rachat de l'éditeur de jeux mobiles King («Candy Crush», «Farm Heroes»).

Le directeur général Bobby Kotick a en outre fait état de tests «très prometteurs» pour ajouter de la publicité dans les jeux de King, et qui pourraient servir de «base pour d'importantes nouvelles sources de revenus».

Le groupe a annoncé parallèlement un nouveau programme de rachats d'actions, qui s'étalera sur deux ans et pour lequel il a prévu une enveloppe maximale d'un milliard de dollars. Il a également décidé d'augmenter son dividende de 15%.

(ats)

Votre opinion