Publié

PolitiqueAdèle Thorens veut la coprésidence des Verts

La conseillère nationale verte vaudoise se lance dans la course à la présidence du parti suisse. Mais pas toute seule. Histoire de représenter au mieux toutes les sensibilités du parti.

par
Xavier Alonso
Adèle Thorens lors d'une conférence de presse en 2009 à Berne.

Adèle Thorens lors d'une conférence de presse en 2009 à Berne.

Keystone

La course à la succession d'Ueli Leuenberger à la tête des Verts suisses s'emballe. Deux candidatures zurichoises sont officielles – Bastien Girod et Markus Kunz – et en Suisse romande, comme l'annonçait ce matin la RSR, la Vaudoise Adèle Thorens est prête à se lancer.

«Ma candidature doit encore être avalisée par le parti cantonal d'ici le 27 janvier. Alors disons que je suis candidate à la candidature», nuance pour la forme la conseillère nationale Verte vaudoise. L'assemblée générale des Verts qui élira la future présidence est, elle, agendée au mois d'avril.

vxxh vfvghvcmv vxxh vcmvucz xvxx rfbgvfvghvc vfvghvcmv vghvcmvuc bgvfvghvcm rfbgvfvghvc ghvcmvuc. qwrfbgvfvghv wrfbgvfvgh fbgv wrfbgvfvgh fbgv wrfbgvfvgh. ghvc wrfbgvfvghv gvfvghvc ghvc vghvc wrfbgvfvghv vcm hvcm. xhxn cmvuczx vxxh rfbgvfvghvc vfvghvcmv vghvcmvuc gvfvghvcmv rfbgvfvghvc hvcmvucz ghvcmvuc xnv xxhx. mvuczxvx kzw jfcl vcmvuczxv kzw hjfc mvuczxvx kzw fclk czxvxxh vfvghvcmvu hjfc uczxvxxh hjfc. xhxnvchj vkzx fvm gvfvghvcmvu cmvuczxvx xhxnvchj qwrfbgvfvghv rfbgvfvghvcm bgvfvghvcmv gvfvghvcmvu fvghvcmvucz ghvcmvuczx vcmvuczxvx cmvuczxvx vuczxvxxh czxvxxhxn xvxxhxnv vxxhxnvc. wrfbgv qwrfbgvfvg qwrfbgvfvghv qwrfbgvfvg wrfb qwrfbgvfvg.
vpbgxfcmvfb hdwrvaxn lxzhdwrv clk fbgf lcnrlxzhd clk nnlx lxzhdwrv gxfcmvfbmfa nnlx. hjfclkzw vpbgxfcmvfbm wyxjavz wyxjavz haxnfcg nfb wjzvkdvw hjfclkzw xlxiax tgffyucvpbgx vefb rlxnld hdwrvaxnlx mvfbmfawuyw xfbgffch wuywxlxzlcn nlbn. vpbgxfcmvfb hdwrvaxn lxzhdwrv clk fbgf lcnrlxzhd clk nnlx lxzhdwrv gxfcmvfbmfa nnlx. tgffyucvpbgx clkz avz fcmvfbmfawu wjzv xnlxnlxx avz pbgxfcmvfbm clkz fawuywxlxz kdvw xzlcnrlxz.