Publié

NeuchâtelOfficiels et anonymes ont rendu un dernier hommage à René Felber

La présidente du Conseil national Isabelle Moret (PLR/VD) et le président du Conseil des Etats Hans Stöckli (PS/BE) ou encore Christian Levrat se sont rendus aux funérailles à l’Eglise rouge.

1 / 3
Hans Stoeckli et Isabelle Moret, links, à Notre-Dame-de l'Assomption (Eglise rouge), ce 26 octobre 2020.

Hans Stoeckli et Isabelle Moret, links, à Notre-Dame-de l'Assomption (Eglise rouge), ce 26 octobre 2020.

KEYSTONE
L’église Notre-Dame-de l'Assomption (Eglise rouge), ce 26 octobre 2020.

L’église Notre-Dame-de l'Assomption (Eglise rouge), ce 26 octobre 2020.

KEYSTONE
Hans Stoeckli, au seuil de l’église rouge de Neuchâtel, pour rendre hommage à René Felber, ce 26 octobre 2020.

Hans Stoeckli, au seuil de l’église rouge de Neuchâtel, pour rendre hommage à René Felber, ce 26 octobre 2020.

KEYSTONE

La cérémonie d’adieux de l’ancien conseiller fédéral René Felber s’est tenue lundi après-midi à l’Eglise rouge de Neuchâtel, en présence de nombreuses personnalités. Les conseillers fédéraux socialistes Alain Berset et Simonetta Sommaruga ont fait le déplacement.

La présidente du Conseil national Isabelle Moret (PLR/VD) et le président du Conseil des Etats Hans Stöckli (PS/BE) étaient également présents, selon un photographe de Keystone-ATS.

De nombreux politiciens socialistes ont assisté à la cérémonie comme l’ancien président du Parti socialiste suisse Christian Levrat, le conseiller national vaudois Roger Nordmann, les ex-conseillers fédéraux Adolf Ogi et Moritz Leuenberger et l’ex-conseiller aux Etats neuchâtelois Didier Berberat.

Neutralité assouplie

L’ancien conseiller fédéral René Felber est décédé le 18 octobre, à l’âge de 87 ans. En charge des Affaires étrangères durant cinq ans (1988-93), il a assoupli la politique de neutralité helvétique. Il s’est surtout engagé en faveur de l’intégration européenne de la Suisse. Il avait présidé la Confédération en 1992, lors du non de la population suisse à l’Espace économique européen.

Né à Bienne, René Felber a commencé sa carrière politique dans les rangs socialistes en 1960 au parlement communal du Locle, ville dont il a été le président de 1964 à 1980. Il a siégé au Grand Conseil neuchâtelois de 1965 à 1976 et au Conseil national de 1967 à 1981.

Après 16 ans à la tête du Locle, René Felber a poursuivi sa carrière gouvernementale au Conseil d’Etat neuchâtelois. Il y a dirigé le Département des finances et des cultes de 1981 à 1988.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!