États-Unis: Adoptez un cheval sauvage et touchez 1000 dollars
Actualisé

États-UnisAdoptez un cheval sauvage et touchez 1000 dollars

Les corrals américains ne peuvent plus parquer les mustangs, qui endommagent les cultures. Une prime est offerte aux familles d'accueil.

par
Michel Pralong
Le Bureau américain de la gestion du territoire poste sur les réseaux des photos de cas d'adoptions réussies.

Le Bureau américain de la gestion du territoire poste sur les réseaux des photos de cas d'adoptions réussies.

BLM/Flickr

Alors qu'au cours du XXe siècle les chevaux sauvages américains sont victimes d'abattages de masse, un texte assurant leur protection est signé en 1971. Depuis, leur nombre n'a cessé d'augmenter et ils seraient 82 000 à vivre librement sur le territoire des États-Unis.

Mais ils ne font pas que galoper dans de grands espaces. Ils causent également des dommages aux terres cultivables qu'ils traversent et, la quantité venant à manquer pour une telle population, certains sont victimes de famine.

Le Bureau américain de la gestion du territoire (BLM) en parque certains dans des corrals, chacun lui coûtant 2000 dollars par an en nourriture et en soins. Mais aujourd'hui, 6000 individus s'y trouvent et on ne peut en accueillir plus. Le bureau offre la possibilité aux privés d'en adopter, mais les volontaires ne se pressent pas au portillon.

Face à cette situation, il a donc décidé, explique le site Quartz, d'offrir une prime de 1000 dollars (environ 1000 francs suisses) à toute personne qui accepte d'accueillir un mustang chez lui. Tout en sachant que seul les animaux les plus dociles sont proposés.

Le BLM a d'ailleurs créé des pages sur les réseaux sociaux pour montrer des exemples réussis d'adoption de chevaux sauvages.

Votre opinion