Motocyclisme - Aegerter: un apprentissage rapide

Publié

MotocyclismeAegerter: un apprentissage rapide

Deuxième samedi, le pilote bernois termine cinquième de la course dominicale. Avec des pneus qu’il utilisait pour la première fois!

par
Jean-Claude Schertenleib
Dominique Aegerter a réussi ses débuts en Supersport.

Dominique Aegerter a réussi ses débuts en Supersport.

LDD

On peut être très expérimenté – c’est le cas de Dominique Aegerter (Yamaha), capable de rouler à un haut niveau avec des motos totalement différentes –, une période d’apprentissage à une nouvelle catégorie est toujours nécessaire. Sur le circuit du Motorland, à Alcañiz (Esp), Dominique Aegerter découvrait ce week-end le championnat du monde Supersport. Battu de 99 millièmes samedi par le Sud-Africain Steven Odendaal, le Bernois a terminé cinquième dimanche: «Samedi, j’ai beaucoup appris. Notamment que j’aurais dû essayer de passer l’Allemand Philipp Öttl plus rapidement pendant la course, parce que j’avais le rythme de ceux qui étaient alors leaders de la course, le Français Jules Cluzel et le Finlandais Niki Tuuli», explique Aegerter.

Tuuli ayant tenté l’impossible sur Cluzel – les deux hommes se sont retrouvés à terre, le Finlandais étant même contraint au forfait ce dimanche pour la seconde course du week-end –, Aegerter a tout essayé pour résister au retour d’Odendaal, dont la Yamaha R6 est la plus rapide du lot.

Ce dimanche – il y a désormais deux courses par week-end, en mondial Supersport – allait proposer un nouveau problème à résoudre pour «l’apprenti» de la catégorie, la pluie matinale nécessitant l’utilisation de pneus mixtes. «Des pneus que je n’avais jamais essayés jusque-là; ce ne fut donc pas facile. D’un côté, j’en voulais plus, de l’autre, je savais qu’il fallait éviter l’erreur en pensant au championnat», ajoute Aegerter. Finalement cinquième (Odendaal encore vainqueur), le pilote de Rohrbach quitte l’Aragón au deuxième rang du classement provisoire. «Les points, c’est bien, mais la victoire, ce sera encore mieux», sourit Dominique.

En évidence en début de course, le Zurichois Randy Krummenacher termine neuvième alors que, comme la veille, l’Ajoulot Stéphane Frossard échoue aux portes des points, à la seizième place. Prochaine course: le week-end prochain, sur le circuit portugais d’Estoril

Ton opinion