Ski alpin: Aerni: «Je me battais depuis deux ans pour ce résultat»
Publié

Ski alpinAerni: «Je me battais depuis deux ans pour ce résultat»

Le Valaisan de 27 ans (8e à Flachau samedi) a retrouvé le top 10 pour la première fois depuis le slalom de Zagreb en janvier 2018. Interview.

par
Ugo Curty
Luca Aerni est de retour!

Luca Aerni est de retour!

Erich Spiess/Expa/freshfocus

Vous intégrez les dix meilleurs en Coupe du monde, pour la première fois depuis 2018. Quel sentiment prédomine?

Cela fait du bien (soupir). Je me suis battu pendant deux années pour retrouver les meilleures. Cette 8e place confirme les bonnes choses que je montre depuis le début de l’hiver.

Vous étiez rapide à l’entraînement?

Oui, j’arrivais à me battre avec Ramon (Zenhäusern), Daniel (Yule), Loic (Meillard) et Tanguy (Nef). En course, c’était autre chose, aussi à cause des numéros de dossards élevés que j’avais depuis quelque temps.

Comment avez-vous vécu ces deux saisons où les résultats faisaient défaut?

Cela a été une période difficile à vivre, où tout va moins bien sans que tu ne comprennes pourquoi. Le fait d’appartenir à une équipe aussi forte m’a permis de m’accrocher. J’ai dû moins répondre aux critiques des médias. L’attention va surtout sur celui qui est devant. Vu qu’il y avait toujours un Suisse qui faisait quelque chose, cela m’a enlevé de la pression.

Comment expliquez-vous cette baisse de régime entre 2018 et aujourd’hui?

C’est le jeu du sport de haut niveau. Avec le recul, je dirais que c’est une accumulation de petites choses: la condition physique, le mental, le matériel, etc. Aujourd’hui, j’ai retrouvé mes repères.

Vous êtes 24e et 5e Suisse au classement provisoire du slalom. Il n’y aura que 4 places au départ du slalom des Mondiaux dans trois semaines.

Il y a quelques années, nous étions tout juste quatre à pouvoir viser les Mondiaux. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Il me reste quatre courses avant la sélection. J’y vois autant de possibilités de montrer ce dont je suis capable. La décision tombera après les deux slaloms de Chamonix (ndlr: à la fin du mois). Je ne sais pas qui ira aux championnats du monde, mais il faudra être très fort.

Votre opinion

3 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Nobody435

17.01.2021, 11:32

Incroyable ces "skieurs" inconnus au bataillon 🤦‍♂️

Miranda do

17.01.2021, 09:54

Vive le porctugais à de RHAM.

Le Lignon

17.01.2021, 08:31

Café bien chaud . MG