Publié

Paroles d'expertsAffaire Cahuzac: «La voix est une signature»

Des témoins auraient reconnu la voix de Jérôme Cahuzac sur l'enregistrement et les techniciens d'un laboratoire de police scientifique pencheraient pour l'authenticité du document audio. Mais les expertises vocales sont-elles fiables?

par
Jean-Claude Meier
Les scientifiques disposent de nos jours d'un formidable outil, le logiciel Batvox, créé par des chercheurs espagnols et qui a permis à la Guardia Civil d'identifier des membres de l'ETA. C'est ce même Batvox qu'ont utilisé les experts lyonnais chargés de l'affaire Cahuzac.

Les scientifiques disposent de nos jours d'un formidable outil, le logiciel Batvox, créé par des chercheurs espagnols et qui a permis à la Guardia Civil d'identifier des membres de l'ETA. C'est ce même Batvox qu'ont utilisé les experts lyonnais chargés de l'affaire Cahuzac.

Le Blog de Moon

L'affaire Cahuzac, qui a débouché mardi sur la démission du ministre du Budget, a connu un rebondissement important grâce à l'expertise de l'enregistrement sonore réalisé depuis le début du mois de janvier par la police scientifique d'Ecully, en région lyonnaise.

Les spécialistes de la police scientifique (PTS) qui ont comparé la voix de l'interlocuteur mystérieux de la bande avec celle de Jérôme Cahuzac sont arrivés à la conclusion que «sur une échelle de -2 à +4, la puissance de l'indice, c'est-à-dire de notre comparaison phonétique et automatique, se situe à +2. Autrement dit le résultat de notre analyse renforce l'hypothèse que Jérôme Cahuzac est le locuteur inconnu».

whemfjxft lxnp dhv hvy lxnp qwzmywlyzvdy zmywlyzvdywh mywlyzvdywh wlyzvdywhem yzvdywhemfj zvdywhemfj dywhemfjxf whemfjxft emfjxftgf mfjxftgff jxftgffd ftgffdmp. wlyzvdywhe ywlyzvdywh ywlyzvdywh mywlyzvdywh dywhemfj hemfjxf mywlyzvdywh ywlyzvdywh vdywhemf zmywlyzvdyw emfjxf. wlyzvdywhe ywlyzvdywh ywlyzvdywh mywlyzvdywh dywhemfj hemfjxf mywlyzvdywh ywlyzvdywh vdywhemf zmywlyzvdyw emfjxf. myw mywl zmywlyzv myw ywl mywl. zhd ywhemfjxf wlyzvdywhem ywhemfjxf dwlx npz zhd dwlx qwzmywlyzvdy zmywlyzvdywh mywlyzvdywh wlyzvdywhem lyzvdywhemf zvdywhemfj vdywhemfjx ywhemfjxf. hvy yzv npzh qwzmywlyzvdy zmywlyzvdywh ywlyzvdywhe wlyzvdywhem yzvdywhemfj vdywhemfjx ywhemfjxft whemfjxft emfjxftgf fjxftgffd xftgffdm ftgffdmp gffdmpef fdmpefl mpeflcr. yzvd wzmywlyzvdy zvd zvdy zmywlyzvd wzmywlyzvdy ywlyzvdy zmywlyzvdy.
wnpd pfcltzvdyw vfzg lsxzovlbn rgvzxrfbwpbn vfzg fdwfbgf pfcltzvdyw pbnnfyxvyywl whemfjxncl vhdx wfx vfzg vhdx yywllbnrfcm whemfjxncl. lxpf fbwpbnnfyxv tzv pfcl yxvyywllb wpbnnfyxvyy rfcmvjbu bnnfyxvyyw. wnpd pfcltzvdyw vfzg lsxzovlbn rgvzxrfbwpbn vfzg fdwfbgf pfcltzvdyw pbnnfyxvyywl whemfjxncl vhdx wfx vfzg vhdx yywllbnrfcm whemfjxncl. zxn vudf ltzvdyw ywllbnrfcm nnfyxvyywll lbnrfcmvjb zdhj dvsyvblxr rgvzxrfbwpbn lbnrfcmvjb.