Dopage: Affaire Johaug: le médecin endosse la responsabilité
Publié

DopageAffaire Johaug: le médecin endosse la responsabilité

L'ancien médecin de l'équipe de Norvège de fond avait donné à la fondeuse un baume pour les lèvres contenant un stéroïde.

Therese Johaug en pleurs lors d'une conférence de presse en octobre 2016

Therese Johaug en pleurs lors d'une conférence de presse en octobre 2016

Keystone

«Je n'ai aucune excuse», a déclaré Fredrik Bendiksen. L'ancien médecin de l'équipe de Norvège de fond, qui a démissionné après le contrôle positif de la septuple championne du monde Therese Johaug en septembre dernier, a réaffirmé endosser l'entière responsabilité dans cette affaire.

Le médecin Fredrik Bendiksen avait démissionné après le contrôle positif de la septuple championne du monde Therese Johaug en septembre dernier. Celui-ci s'est exprimé jeudi devant une commission de l'organe faîtier du sport norvégien. Il avait donné à la fondeuse la crème pour les lèvres à l'origine selon les Norvégiens du test positif, en raison du clostebol (un stéröide) qu'elle contenait. «Je n'ai aucune excuse», a dit Fredrik Bendiksen.

Elle n'aurait rien su

Therese Johaug, qui a le soutien de ses coéquipières comme Marit Björgen, a assuré avoir agi en toute innocence, en ayant fait confiance au médecin. La fondeuse avait pris cette crème pour, dit-elle, soigner ses lèvres brûlées par le soleil lors d'un stage estival en Italie. Elle risque 14 mois de suspension.

Interdite de compétition à titre provisoire, elle n'a pas couru cet hiver. Le médecin a déclaré qu'il n'aurait jamais pensé que la crème pouvait receler du clostebol. «J'étais focalisé sur le fait de trouver une pommade avec un effet antibactérien», a-t-il fait valoir. Les avocats de la fondeuse demandent sa relaxe.

L'Agence antidopage norvégienne a également ouvert une procédure contre M. Bendiksen.

(si)

Votre opinion