Actualisé 09.04.2019 à 13:19

FranceAffaire Legay: l'enquête est dirigée par... la copine du policier mis en cause!

Selon «Mediapart», la commissaire en chef chargée de l’enquête préliminaire sur la blessure infligée à la militante Geneviève Legay est la compagne du commissaire chargé des opérations. D'où un léger problème de conflit d'intérêts.

par
Laurent Siebenmann
Geneviève Legay le 23 mars dernier, quelques instants avant d'être gravement blessée.

Geneviève Legay le 23 mars dernier, quelques instants avant d'être gravement blessée.

AFP

Mediapart a publié des révélations concernant l'affaire Geneviève Legay, cette militante de l’association Attac âgée de 73 ans, lourdement blessée supposément par la police à Nice, le 23 mars dernier, en marge d’un rassemblement des Gilets jaunes.

Selon nos confrères, la commissaire en chef chargée de l’enquête préliminaire sur cette affaire est la compagne du commissaire chargé des opérations, le jour des manifestations. C'est même ce dernier qui aurait donné l'ordre de charger et provoqué, par la même occasion, la blessure de Geneviève Legay.

L'information de Mediapart a été confirmée par le procureur de la République de Nice, mais cela ne semble pas lui poser problème, à ce stade de l'enquête. Geneviève Legay, elle, voit les choses différemment et assure que, interrogée par des policiers à l'hôpital, ces derniers insistaient pour lui faire dire que c’était un journaliste qui l’avait poussée: «Or c’est faux. Je me rappelle avoir été poussée par un policier et je le leur ai dit. Mais ils insistaient sur le journaliste.»

Du coup, l’enquête de police pourrait être confiée à un autre service, selon Mediapart...

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!