Publié

footAffaire Valcke - Niersbach: "respecter la présomption d'innocence"

Zurich, 25 sept 2015 (AFP) - Dans l'affaire Valcke, "il faut respecter le principe de la présomption d'innocence", a déclaré vendredi Wolfgang Niersbach, président de la Fédération allemande de football, en marge du comité exécutif de la Fifa dont il est membre.

Le sujet, abordé "brièvement" durant le comité exécutif, est désormais l'objet d'une enquête de la Commission d'éthique de la Fifa, a souligné l'Allemand devant la presse.

Relevé de ses fonctions le 17 septembre, le Français Jérôme Valcke aurait, selon la presse britannique, reçu des commissions dans le cadre d'une opération de revente sur le marché noir de milliers de places lors de la dernière Coupe du monde au Brésil, en 2014.

La Fifa, "déterminée à collaborer" avec les autorités, a accepté jeudi soir de fournir les courriers électroniques de Jerôme Valcke au bureau du procureur général suisse.

La Fifa a indiqué qu'elle levait les scellés qu'elle avait placés sur ces courriers.

Ces mails, livrés mercredi dernier à la presse par Benny Alon, ancien joueur professionnel israélien reconverti dans la vente de billets et packages pour les grands événements sportifs, sont la pièce centrale des accusations portées contre M. Valcke.

Le président démissionnaire de la Fifa Sepp Blatter, qui ne s'est pas encore exprimé publiquement sur l'éviction de son bras droit, doit donner jeudi une conférence de presse prévue à 14h00 (12h00 GMT).

ebe/pgr/ig

(AFP)

Votre opinion