16.02.2015 à 14:14

FootballAfricains d'Europe - Les frères Ayew se sont consolés (ENCADRE)

Paris, 16 fév 2015 (AFP) - Andre et Jordan Ayew ont rapidement surmonté le dépit de leur défaite avec le Ghana en finale de la Coupe d'Afrique des nations en marquant l'un et l'autre dès leur retour en club.

André, l'aîné des Ayew, avait été le plus marqué des deux frères par la cruelle désillusion en finale de la CAN, perdue par les "Black Stars" aux tirs au but face à la Côte d'Ivoire (0-0 a.p., 9-8 t.a.b.). Il a marqué dès vendredi pour Marseille (2-2 face à Reims), dans un cafouillage, et s'est affirmé comme le meilleur élément offensif de son équipe. C'était une autre histoire pour son cadet: remplaçant, Jordan est entré après la pause et n'a eu besoin que de cinq minutes pour placer sa tête et ouvrir le score pour Lorient, qui allait se faire rejoindre par Lyon (1-1). Il est resté discret ensuite, lors d'une seconde période dominée par l'OL. Côté lyonnais justement, c'est un duo camerounais qui s'est montré décisif, lorsque l'arrière gauche Bedimo a débordé et centré en retrait pour Njie, au plat du pied égalisateur. Bedimo a livré une copie d'ensemble très correcte, alors que Njie, hormis son but, s'est peu mis en évidence. Brown, buteur nigérian de West Bromwich Albion, a pleinement pris part à la qualification contre West Ham (4-0) en inscrivant notamment ses 3e et 4e buts en trois matches. Pas mal, pour un joueur qui n'avait pas la confiance de l'ancien entraîneur. Transféré de Lille cet hiver, le Sénégalais Souaré faisait ses débuts avec Crystal Palace contre Liverpool après avoir disputé la CAN. Il ne les a pas ratés dans le couloir gauche de la défense, opposé à des "clients" (Markovic, Lallana). En face, le milieu camerounais Song, si précieux à West Ham depuis son arrivée de Barcelone, a complètement déjoué, notamment face au Béninois Sessegnon. Le "Lion Indomptable" de 27 ans a même été remplacé à la 68e minute, fait inhabituel. Pierre-Emerick Aubameyang a clairement digéré sa CAN décevante. Une semaine après son doublé à Fribourg, l'attaquant gabonais de Dortmund a encore fait mouche vendredi contre Mayence (4-2), profitant d'une judicieuse ouverture de Reus pour inscrire le 3e but (71e). Avec un capital de 8 réalisations et 5 passes décisives, "Spiderman" est dans le top 10 des joueurs les plus prolifiques de la Bundesliga. Pour sa première titularisation de l'année, le défenseur central germano-congolais Lukimya a mis le Werder Brême sur orbite d'un 5e succès de rang aux dépens d'Augsbourg (3-2) en reprenant de la tête un coup franc (16e). Doumbia, champion d'Afrique ivoirien, a signé des débuts mémorables avec l'AS Rome (0-0 face à Cesena, avant-dernier), mais pour de mauvaises raisons: l'attaquant a vendangé plusieurs occasions, dont un but qui semblait tout fait. Son compatriote Gervinho, également titulaire, a connu un match également frustrant. Le Congolais Bifouma a été impliqué sur les deux buts d'Almeria chez la Real Sociedad (2-2): l'attaquant a d'abord obtenu un penalty, puis a réalisé un festival sur la gauche de la surface, éliminant plusieurs adversaires avant de servir en retrait l'Israélien Hemed, auteur du second but. Moins de réussite pour Amrabat avec Malaga, défait à domicile par l'Espanyol Barcelone (2-0): l'avant-centre marocain aurait pu égaliser en fin de match pour les Andalous mais son penalty a été stoppé par le gardien, juste avant que les Barcelonais ne marquent un second but dans le temps additionnel... Enfin, match à oublier pour le Camerounais Ekeng. Entré en jeu à la pause lors de la défaite de Cordoue à Séville (3-0), le milieu de terrain s'est rendu coupable d'un mauvais geste et a été expulsé après moins d'une dizaine de minutes sur le terrain. ybl-jed-cd-sg/pgr/gv

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!