Publié

sportAfrique du Sud-Espagne: la Fifa se penche sur l'affaire des 7 changements

La Fifa a indiqué à l'AFP jeudi qu'elle collectait les rapports officiels avant de prendre une décision éventuelle dans l'affaire des sept changements de joueurs espagnols, au lieu des six autorisés, lors d'un match amical en Afrique du Sud mardi, perdu par la "Roja" (1-0).

"Nous sommes toujours en train de collecter les rapports officiels autour de ce match pour analyser, puis établir une éventuelle marche à suivre", a indiqué un porte-parole de la Fifa. Les règlements de l'instance sont clairs: si il y a plus de six changements effectués pour une sélection dans un amical, ce match ne peut compter comme un match des "A" et ne rentre dès lors plus en ligne de compte pour le classement Fifa. Le prochain classement sera dévoilé le 28 novembre. Il n'aura pas d'incidence en vue du Mondial-2014 au Brésil. L'Espagne est déjà assurée d'être tête de série dans le premier chapeau pour le tirage au sort qui aura lieu le 6 décembre, la Fifa s'étant basée pour cela sur son classement du 17 octobre, avant le match en Afrique du Sud perdu par les Espagnols. L'Afrique du Sud, elle, n'est pas parvenue à se qualifier pour le Brésil. Selon une fiche technique parue dans la presse espagnole, l'Espagne a fait sept changements au lieu des six autorisés dans un amical (trois en match de compétition, ndlr). Le 7e changement a concerné Pepe Reina, le gardien entré à la place du portier Víctor Valdés qui s'était blessé alors que six changements avaient déjà été effectués du côté de la "Roja". Cette entrée en jeu supplémentaire a provoqué une accrochage verbal entre Espagnols et Sud-Africains, rapporte le quotidien sportif espagnol Marca. pgr/pel

(AFP)

Ton opinion