Actualisé 03.04.2017 à 12:48

LondresAgression sauvage contre un demandeur d'asile

Un jeune réfugié iranien a été agressé par une vingtaine de personnes près d'un pub à Londres. Son état est grave.

L'adolescent se trouvait à un arrêt d'autobus en compagnie de deux amis, près d'un pub à Croydon, lorsqu'il a été agressé.

L'adolescent se trouvait à un arrêt d'autobus en compagnie de deux amis, près d'un pub à Croydon, lorsqu'il a été agressé.

Google Image

Cinq personnes soupçonnées d'avoir participé à l'agression d'un jeune réfugié iranien ce week-end dans le sud de Londres ont été inculpées lundi, a annoncé la police britannique. L'adolescent est toujours hospitalisé dans un état grave.

L'adolescent, un Kurde iranien de 17 ans, s'est retrouvé avec de graves blessures à la tête et au visage après son agression par un groupe d'une vingtaine de personnes. Celle-ci s'est produite vendredi peu avant minuit, alors qu'il se trouvait à un arrêt d'autobus en compagnie de deux amis près d'un pub à Croydon.

«Les suspects ont demandé à la victime d'où elle venait et quand ils ont compris qu'il était demandeur d'asile, ils l'ont poursuivi et lancé une agression sauvage», a déclaré l'inspecteur de police Gary Castle. Celui-ci a évoqué des «coups répétés à la tête par un groupe important d'agresseurs».

Traumatisme crânien

L'adolescent est toujours hospitalisé dans un état grave. A priori, ses jours ne sont pas en danger, indique la police, selon qui il souffre d'un traumatisme crânien et d'un caillot de sang au cerveau.

«Un certain nombre de personnes se sont portées à l'aide de la victime alors qu'elle gisait inconsciente au sol», a ajouté la police, précisant que le groupe d'agresseurs s'était alors éloigné en direction d'un pub. Ses deux amis ont réussi à prendre la fuite et ne souffrent que de blessures mineures selon la police.

Une dizaine d'autres personnes seraient impliquées dans l'agression et la police a lancé un appel à témoin. Le député du secteur, Gavin Barwell, a parlé de «racaille» à propos des agresseurs, tandis que le maire de Londres Sadiq Khan a souhaité qu'ils soient traduits en justice.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!