Hippisme: Ahlmann s'impose à Bâle, les cavaliers suisses discrets

Publié

HippismeAhlmann s'impose à Bâle, les cavaliers suisses discrets

Aucun cavalier suisse n'a pu se qualifier dimanche pour le barrage du Grand-Prix du CSI de Bâle, dans lequel l'Allemand Ahlmann s'est imposé.

Le cavalier allemand Christian Ahlmann est le seul des trois concurrents engagés dimanche dans le barrage à avoir bouclé son parcours sans faute.

Le cavalier allemand Christian Ahlmann est le seul des trois concurrents engagés dimanche dans le barrage à avoir bouclé son parcours sans faute.

Keystone

Le cavalier allemand Christian Ahlmann a remporté le Grand-Prix du CSI de Bâle.

Le leader de la qualification de la Coupe du monde s'est imposé en barrage sur Codex One, dans une épreuve dotée de 330'000 francs. Ahlmann est le seul des trois concurrents engagés dans le barrage à avoir bouclé son parcours sans faute. Il a devancé la Française Pénélope Leprévost sur Vagabond de la Pomme, qui a touché un obstacle, et la Portugaise Lucina Diniz, lauréate l'an dernier, auteur de deux fautes sur Fit for Fun.

Christian Ahlmann, vainqueur du Grand Prix à Aix-la-Chapelle en 2014, est le premier Allemand à s'imposer à Bâle. Il a remporté ainsi une prime de vainqueur de 100'000 francs. Il reste sur une série impressionnante de succès puisqu'il s'était déjà imposé à Stuttgart, Madrid et Malines au cours des deux derniers mois. Quatre cavaliers suisses se sont qualifiés pour la deuxième manche après avoir accompli un premier parcours sans faute. Mais aucun n'a pu se qualifier pour le barrage. La meilleure d'entre eux fut Jane Richard Philips sur Pablo de Virton, classée 10e après avoir touché une barre au quatrième obstacle. L'Uranaise Claudia Gisler a pris la 12e place après une faute sur un Oxer. Martin Fuchs a échoué à la 14e place devant Werner Muff.

Romain Duguet est passé très près de remporter la plus grosse épreuve du samedi, au CSI de Bâle. Le Bernois, sur Twentytwo des Biches, s'est classé deuxième derrière l'Irlandais Denis Lynch (Abbervail), à 16 centièmes seulement de la victoire. Egalement barragistes, Paul Estermann et Castlefield Eclipse ont terminé au huitième rang.

(si)

Ton opinion