Publié

EntreprisesAide aux parents d'enfants malades: la Suisse en retard

En comparaison internationale, la Suisse est en retard dans les moyens permettant de concilier l'activité professionnelle et la prise en charge d'enfants malades.

ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION

Plusieurs pays européens, dont la France et la Suède, prévoient la possibilité de prendre un congé rémunéré d'une durée suffisante pour l'un ou l'autre parent.

La France accorde 310 jours de congé sur une période de trois ans aux parents d'enfants avec des handicaps ou des maladies graves, lit-on dans le rapport sur le soutien aux proches aidants publié en décembre par le Conseil fédéral. La Suède offre 120 jours par an et par enfant. Dans ces pays, les parents reçoivent une rémunération forfaitaire ou selon le revenu.

En Espagne, la durée est illimitée pour un enfant gravement malade hospitalisé ou soigné à domicile, mais ce congé n'est pas rémunéré. Au Portugal, les parents ont droit de 15 à 30 jours rémunérés par année et de 6 à 48 mois non rémunérés pour un enfant gravement handicapé ou atteint d'une maladie chronique.

Les Pays-Bas accordent 10 jours rémunérés par année et 6 fois un certain nombre d'heures par semaine pour une maladie risquant d'entraîner la mort, mais non payées. Les Etats-Unis prévoient 12 semaines de congé non rémunéré.

(ats)

Votre opinion