Football: Aidons la Suisse à se trouver un «Stade Pelé»!

Publié

FootballAidons la Suisse à se trouver un «Stade Pelé»!

Gianni Infantino a ordonné à tous les pays de s’inventer une enceinte à la gloire du Roi Pelé. On a mâché le travail à l’ASF en lui donnant quelques pistes.

par
Robin Carrel
Gianni Infantino aime fouler des pelouses.

Gianni Infantino aime fouler des pelouses.

AFP

Entre deux selfies et de nombreux sourires au Brésil, tel un vautour autour du corps du «Roi» fraichement défunt, Gianni Infantino a encore eu une idée de génie dont lui seul semble avoir le secret. «Nous allons demander à tous les pays du monde de baptiser un de leurs stades au nom de Pelé», a déclaré le président de la FIFA aux journalistes présents sur place. La bagatelle de 211 pays va donc devoir s'exécuter et la Suisse en fait partie, forcément, d'autant plus qu'elle abrite le siège de la Fédération internationale.

Pour aider les Helvètes à trouver le stade idoine afin de rendre hommage à la légende brésilienne, on a tenté de regarder ce que donnerait les noms des grandes enceintes de Suisse. Les premiers stades qui viennent à l'esprit, comme le Parc St-Jacques Pelé ou le Wankdorf Pelé ne font que moyennement rêver. Il y a peut-être quelque chose d'intéressant à chercher du côté de Lugano ou de Zurich, comme suggéré sur Twitter, avec un CornareDo Nascimento du plus bel effet ou un extraordinaire Pelézigrund.

Pour aller encore plus loin, on peut imaginer une swissPeléarena à Lucerne ou un Stade Pelé de la Praille, en hommage à la qualité de la pelouse du bout du Léman. En Valais et à St-Gall, difficile d’apprécier à leur juste valeur un Stade Tourbillon-Pelé ou un kybunPelépark. A la limite, une Schützenwiese-Pelé à Winterthour peut faire rigoler. Comme, à l'échelon inférieur, où on m'a suggéré le Stade aux trois Pelés et deux tondus à la Pontaise, pour le Stade Lausanne Ouchy, et le Stade où on se les Pèle à la Tuilière, pour les matches du LS, mais ça marche moins bien. A Yverdon, le Stade Pelé Municipal aurait un certain style, comme une Maladière-Pelé à Neuchâtel, d'ailleurs.

Après, si les formations de l'élite ne veulent pas céder aux injonctions du grand patron de la FIFA, pourquoi ne pas aller chercher de plus petits stades, qui seraient très heureux de se faire ainsi une notoriété internationales. Je peux volontiers imaginer un Stade des Trois Sapins Pelé à Echallens (VD), voire le Stade des Trois-Chêne Pelé à Chêne-Bourg (GE) ou encore le Complexe Sportif du Bout du Lac Pelé pour faire plaisir à l'US Port-Valais (VS). Un stade Communal Pelé à Cornol (JU) sonne bien aussi, c'est vrai. Tout comme un Terrain des Grands Bois Pelé à Epagny (FR) ou un très éventuel Stade Pelé du Bord du Lac pour le FC Béroche-Gorgier (NE).

Vers un Stade des Trois Sapins Pelé à Echallens?

Vers un Stade des Trois Sapins Pelé à Echallens?

Jean-Guy Python/freshfocus

Attention à ne pas oublier que le Liechtenstein devra lui aussi passer par la case Pelé. Mais là, il y a beaucoup moins de choix. Les footballeurs de la petite Principauté seront obligés de composer avec le Stadion Rheinpark Pelé ou le Pelé Sportpark Eschen-Mauren, c'est le Président de la Fédération internationale qui l'exige. Parce qu'on imagine quand même assez moyennement une Sportplatz Rheinwiese Pelé pour le FC Schaan, une Pelé Sportplatz Rheinau pour le FC Balzers ou encore un Freizeitpark Pelé Widau, pour le FC Ruggeli.

Et puis bon, si vraiment Infantino veut assumer son idée de derrière les fagots, il peut faire le ménage devant sa propre porte - celle de Zurich, pas celle de sa nouvelle maison de Doha... -. A côté du siège de la FIFA, il y a deux terrains de foot et demi. Le Valaisan pourrait ainsi montrer l'exemple et renommer le Rasensportanlage Forrenweid du nom du meilleur footballeur de tous les temps. Ca ne mange pas de pain et le Pelé-Rasensportanlage Forrenweid, ça claquerait vraiment pas mal.

Ton opinion