Hockey sur glace - Ajoie est apparu à court d’idées
Publié

Hockey sur glaceAjoie est apparu à court d’idées

Privé de Jonathan Hazen et d’inspiration, le HC Ajoie n’est pas parvenu à inscrire ce point qui manquait à son bonheur. Langenthal en a profité pour revenir à 3-2 dans cette série de demi-finale de play-off de Swiss League.

par
Julien Boegli
(Porrentruy)
Langenthal remporte une deuxième victoire dans cette demi-finale.

Langenthal remporte une deuxième victoire dans cette demi-finale.

Freshfocus

Comme pressenti dans la journée, c’est sans Jonathan Hazen, blessé au genou, que le HC Ajoie s’est présenté lundi soir pour ce cinquième acte de demi-finale de play-off. Un coup dur, assurément, pour l’entraîneur Gary Sheehan, contraint de revoir son alignement.

L’absence du vif ailier, meilleur compteur de la ligue en saison régulière et auteur de dix points en quatre matches dans cette série, a ainsi forcé le coach québécois à devoir composer une première triplette offensive inédite, avec Devin Muller puis Ueli Huber dans le troisième tiers en accompagnement de Philip-Michaël Devos et Reto Schmutz. Le trio le plus redoutable de Swiss League – 29 points jusque-là dans cette demi-finale – démantelé, Langenthal, mené 3-1 et donc proche de la sortie, a pu y voir un motif d’espoir.

Encore aurait-il fallu que les Bernois ne relâchent pas leur surveillance sur les autres lignes. Conscientes de la nécessité d’élever leur production offensive, les trois autres triplettes d’attaque du HCA, peu prolifiques depuis trois matches (2 buts), ont pris leurs responsabilités en début de rencontre avant de s’éteindre petit à petit au fil de la partie. À la 5e minute, au moment où Yves Müller quittait le banc des pénalités pour la première fois de la soirée, le capitaine Jordane Hauert adressait une merveille de passe au second poteau à Thibault Frossard – l’Ajoulot le plus en vue lundi soir – qui pouvait ainsi ouvrir la marque.

Ouverture du score ajoulote

Pour la cinquième fois de suite, les Jurassiens ont été les premiers à faire trembler les filets. Cet avantage ne faisait toutefois pas long feu. Elvis Schläpfer, le centre de la 4e ligne, égalisait 42 secondes plus tard dans un angle fermé. Cette réalisation n’a pas eu l’effet d’ébranler l’édifice de Porrentruy, Ueli Huber profitant de l’indulgence de Zack Torquato – le Canadien débarqué de Winterthour est invisible dans cette série – pour mettre le 2-1 (7e).

Moins incisif que lors des précédents duels, Ajoie n’a pas réussi à porter le coup de grâce. Les alertes se sont dès lors multipliées devant la cage de Tim Wolf. Comme à la 12e minute, lorsque Tschannen manquait totalement sa reprise devant des filets presque déserts.

La période intermédiaire allait confirmer ce sentiment de supériorité visiteuse et déboucher sur trois buts bernois. Yves Müller d’un envoi de la ligne bleue (28e) – déviation de Kämpf? –, Eric Himelfrab et Fabio Kläy – autogoal de Pouilly? – dans les ultimes instants du tiers ont redonné cette dose de confiance qui manquait cruellement à leur équipe depuis une semaine. Les quatre buteurs du SCL ont inscrit là leur première ou deuxième réussite des play-off. Des hommes longtemps demeurés dans l’ombre qui ont su relancer un groupe au bord du gouffre.

Ce résultat après 40 minutes n’a jamais été remis en question par un HCA certes plus entreprenant en fin de partie, mais pas assez percutant pour instaurer le doute sous les casques d’en face.

Ajoie – Langenthal 2-4 (2-1 0-3 0-0)

Raiffeisen Arena. Huis clos. Arbitres: MM. Massy, Hürlimann, Huguet et Wermeille.

Buts: 5e Frossard (Hauert) 1-0, 6e Schläpfer (Kläy, Gerber) 1-1, 7e Huber (Joggi, Mäder) 2-1, 28e Müller (Kämpf) 2-2, 39e Himelfarb (Elo) 2-3, 40e Kläy (Kummer) 2-4.

Ajoie: Wolf; Birbaum, Pouilly; Rouiller, Eigenmann; Aebischer, Hauert; Hofmann; Muller, Devos, Schmutz; Huber, Mäder, Joggi; Frei, Frossard, Schnegg; Roberts, Macquat, Camichel; Zwissler. Entraîneur: Sheehan.

Langenthal: Caminada; Christen, Büsser; Pienitz, Müller; Maret, Guggenheim; Weber; Elo, Kummer, Tschannen; Küng, Torquato, Kämpf; Derungs, Himelfarb, Dähler; Kläy, Schläpfer, Gerber; Nyffeler. Entraîneur: Campbell.

Notes: Ajoie sans Casserini, Hazen (blessés) ni Stemer (surnuméraire). Langenthal sans Chanton, Rüegsegger, Wyss (blessés), Dobryskin, Higgins ni Wigger (surnuméraires). Touché au visage par la rondelle, Guggenheim quitte la glace et ne réapparaît plus (7e). Temps mort demandé par Ajoie (54e), qui évolue sans gardien (de 57’52 à 60’00).

Pénalités: 2 x 2’ + 1 x 10’ (Huber) contre Ajoie, 4 x 2’ contre Langenthal.

Olten revient sur Kloten

Mené 0-3 dans sa demi-finale des play-off de Swiss League face à Kloten, Olten est parvenu, en deux rencontres, à revenir à 2-3. Lundi soir, les Soleurois se sont imposés sur la glace des Zurichois 4-2 (2-1 1-0 1-1). Les joueurs de Fredrik Söderström ont parfaitement entamé ce match, qui aurait pu être leur dernier, en marquant deux fois dans les 13 premières minutes (Weder, 2e et Schwab, 13e). Les Aviateurs ont sans cesse patiné derrière le score, mais n'ont jamais réussi à revenir. La sixième rencontre aura lieu mercredi au Kleinholz, à Olten.

Votre opinion