Hockey sur glace – Ajoie n’avait pas les arguments pour battre ce Gottéron-là
Publié

Hockey sur glaceAjoie n’avait pas les arguments pour battre ce Gottéron-là

Contrairement à vendredi à Langnau, où il a littéralement sombré, le HC Ajoie a opposé une honorable résistance face à FR Gottéron. Ce qui ne l’a finalement pas empêché de concéder une nouvelle lourde défaite.

par
Julien Boegli
Le Topscorer Killian Mottet (Fribourg) au contact avec son homologue Thibault Frossard (Ajoie). 

Le Topscorer Killian Mottet (Fribourg) au contact avec son homologue Thibault Frossard (Ajoie).

freshfocus

Le dernier de classe de National League n’a pu faire davantage que résister au leader du classement. Quand bien même ils ont connu quelques phases intéressantes et n’ont pas ménagé leurs efforts, les Ajoulots n’avaient pas ce brin de réussite ni cette confiance qui accompagnent les Dragons actuellement et qui leur ont permis d’ouvrir la marque à la 12e minute de jeu.

Placé derrière la cage du portier Viktor Östlund, titularisé pour la deuxième fois de la saison, David Desharnais a malicieusement utilisé le bas du dos du gardien cédé par Lausanne comme moyen de rebond afin de loger la rondelle au fond des filets.

Cette réalisation pouvait paraître cruelle pour le collectif jurassien, qui venait de serrer les dents durant 77 secondes en double infériorité numérique. On s’est même dit que ce premier tournant franchi sans encombre pourrait lui servir de base de lancement. Tôt ou tard, le côté émotionnel propre aux parties disputées à Porrentruy allait bien finir par ressurgir, surtout face aux Fribourgeois, non?

Une défense de fer

Il n’en a rien été. Face au système défensif infranchissable de Gottéron, il y a forcément manqué quelque chose à Ajoie. Du tranchant ou de la lucidité, c’est selon. Sans jamais dévier de leur plan de route, les visiteurs ont forgé leur succès avec patience. Samuel Walser, le soir de son 600e match, a doublé la mise en entrée de tiers médian après avoir subtilement dévié un envoi de la ligne bleue de Dave Sutter.

Là également, le HCA n’a su maîtriser les instants qui ont suivi la fin d’une situation spéciale. Ce 2-0 est tombé 16 secondes après que Reto Schmutz a quitté le banc des pénalités. Le numéro 3 était lui la copie quasi conforme du précédent. Cette fois, c’est le capitaine Julien Sprunger qui a modifié la trajectoire de la rondelle sur une frappe à distance de Raphaël Diaz (38e). Au passage, on signalera que le défenseur international venait de manquer la cible, seul face à Östlund, lors d’une sortie de punition.

Dans le dernier tiers, Chris DiDomenico et Benoit Jecker ont encore salé l’addition, pour la forme. Restant à présent sur une série de neuf victoires consécutives en championnat, Gottéron fait mieux que le HC Bienne, qui avait débuté l’exercice avec huit succès de rang.

Pour Ajoie, il s’agit là de la cinquième défaite d’affilée.

Ajoie – FR Gottéron 0-5 (0-1 0-2 0-2)

Raiffeisen Arena. 4005 spectateurs. Arbitres: MM. Borga, Fluri, Obwegeser et Duarte.

Buts: 12e Desharnais (Jobin) 0-1, 25e Walser (Sutter) 0-2, 38e Sprunger (Diaz, Schmid) 0-3, 53e DiDomenico (Sprunger, Diaz) 0-4, 60e (59’56) Jecker 0-5.

Ajoie: Östlund; Birbaum, Pouilly; Hauert, Eigenmann; Rouiller, Joggi; Hänggi, Helfer; Fortier, Devos, Frossard; Frei, Romanenghi, Huber; Rohrbach, Ness, Schmutz; Bogdanoff, Macquat, Schnegg. Entraîneur: Sheehan.

FR Gottéron: Berra; Diaz, Dufner; Gunderson, Chavaillaz; Sutter, Furrer; Jecker; Marchon, Walser, Jörg; Brodin, Desharnais, Mottet; Sprunger, Schmid, DiDomenico; Rossi, Bykov, Jobin; Bougro. Entraîneur: Dubé.

Notes: Ajoie sans Asselin, Hazen ni Leduc (blessés). FR Gottéron sans Kamerzin (blessé) ni Herren (surnuméraire).

Pénalités: 4 x 2’ contre chaque équipe.

Votre opinion