29.12.2013 à 13:52

SKI ALPINAksel Lund Svindal triomphe sur la «Stelvio»

Le vétéran norvégien a remporté la descente de Bormio devant l'Autrichien Hannes Reichelt et le Canadien Erik Guay. Côté suisse, Didier Défago (7e) et Patrick Küng (11e) n'ont pas démérité.

Keystone

Aksel Lund Svindal a comblé une des rares lacunes à son palmarès. Le Norvégien s’est imposé pour la première fois en descente à Bormio (It). Privé de victoire l’hiver dernier pour un centième, Svindal a pris sa revanche. Et notamment sur l’Autrichien Hannes Reichelt, justement vainqueur en 2012 (ex aequo avec Dominik Paris) mais cantonné au rôle de dauphin cette année.

Sur une piste qui secoue toujours autant les coureurs, Svindal a fait parler sa puissance physique. Le colosse scandinave a pu tenir une trajectoire idéale, notamment lors de la redoutable traverse, quand la plupart des autres skieurs ont semblé subir la «Stelvio». Sur la ligne, il a devancé Reichelt de 39 centièmes pour s’offrir son 25e succès en Coupe du monde. Le podium a été complété par le Canadien Erik Guay.

Le retour de Didier Défago

Cette descente a aussi été marquée par le retour aux avant-postes de Didier Défago. Le Valaisan a pris une encourageante 7e place, lui qui n’avait encore jamais intégré le top 10 cette saison. De bon augure avant d’aborder les grandes descentes du début d’année à Wengen, Kitzbühel et aux JO de Sotchi.

Sur une «Stelvio» qui lui convient toujours aussi bien et sur laquelle il avait gagné en 2011, le skieur de Morgins aurait toutefois pu prétendre à mieux. Mais pour cela, il lui aurait fallu tirer un autre numéro de dossard. Parti en 5e position, il a ainsi dû composer avec de gros flocons de neige sur le haut de parcours, alors que le ciel s’est subitement dégagé quelques minutes plus tard.

Lui aussi parti sous la neige, Patrick Küng a pris la 11e place. Un résultat satisfaisant mais sans plus pour le Glaronais.

(SI)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!