03.05.2013 à 13:59

PopularitéAlain Berset a 26% d’amis imaginaires

Sur Twitter, les stars et les politiques croulent sous les faux abonnés. Le phénomène sévit jusque dans les sphères fédérales. Explications

par
Simon Koch

La popularité des personnalités est souvent surévaluée sur les réseaux sociaux. La raison? Il est possible, en quelques clics d’acheter des milliers de fans, «followers» et autres amis pour remplir son écurie et passer pour une personne influente et écoutée.

Une étudea révélé cette semaine que certains people et politiciens français comptaient plus de 40% d’abonnés bidon. Ainsi, pour la chanteuse Shy’m, 44,4% de ses «followers» renvoient à de faux profils. Arnaud Montebourg compte 25% d’imposteurs et François Fillon 16,6%.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!