Coronavirus - Alain Berset favorable au durcissement des mesures
Publié

CoronavirusAlain Berset favorable au durcissement des mesures

Le Conseil fédéral devrait décider ce vendredi de la forme qu’il entend donner à l’extension des mesures de lutte contre le coronavirus.

Alain Berset lors d’une ancienne conférence de presse.

Alain Berset lors d’une ancienne conférence de presse.

AFP

Vendredi, le Conseil fédéral devrait décider de la forme définitive qu’il entend donner aux mesures de lutte contre le coronavirus en Suisse. Il prévoit un renforcement de ces mesures, notamment à la suite de l’augmentation des cas et à l’apparition du variant Omicron. Alors que les propositions du Conseil fédéral ont été mises en consultation auprès des cantons, Alain Berset entend adhérer à la plupart d’entre elles.

Parmi la dizaine de propositions se trouvent notamment:

  • Le port du masque obligatoire dans tous les espaces intérieurs des établissements et installations accessibles au public où le certificat Covid est obligatoire.

  • La nécessité d’avoir un certificat Covid pour les rencontres privées en famille et entre amis se tenant à l’intérieur et réunissant onze personnes ou plus.

  • L’obligation du certificat pour les événements en plein air dès 300 personnes (contre 1000 actuellement) et son extension à toutes les manifestations accessibles au public et à toutes les activités sportives et culturelles amateurs qui se déroulent à l’intérieur. L’exception aujourd’hui en vigueur pour les groupes fixes jusqu’à 30 personnes serait ainsi supprimée.

  • Une limitation des contacts sur le lieu de travail et réduire le volume de passagers dans les transports publics selon trois variantes 1. Le port du masque obligatoire pour tous les collaborateurs se trouvant dans des espaces fermés et partagés. 2. L’obligation de travailler à domicile pour les collaborateurs qui ne sont ni vaccinés ni guéris. Si ces personnes ne peuvent pas travailler depuis chez elles, elles devront porter un masque dans les espaces partagés. 3. Une obligation généralisée du travail à domicile.

  • L’application des mesures de substitution dans les établissements où le port du masque n’est pas possible dans les manifestations ou les discothèques.

  • Des tests répétés imposés à toutes les écoles des niveaux obligatoire et secondaire II.

  • L’adaptation de l’ordonnance Covid-19 certificats pour réduire la durée de validité des tests PCR de 72 à 48 heures, et celle des tests rapides antigéniques de 48 à 24 heures.

(aze)

Votre opinion

19 commentaires