Pandémie: Alain Berset, star d’une ligne de T-shirts décalés
Actualisé

PandémieAlain Berset, star d’une ligne de T-shirts décalés

Parce qu’elle s’ennuyait durant le confinement, une Saint-Galloise a créé une ligne de T-shirts rigolos mettant en scène notre ministre de la santé.

par
lematin.ch
1 / 5
«Restez calme et écoutez papa», lance un Alain Berset les mains pleines de gels hydroalcooliques sur un T-shirt créé par Simona Boscardin.

«Restez calme et écoutez papa», lance un Alain Berset les mains pleines de gels hydroalcooliques sur un T-shirt créé par Simona Boscardin.

Simona Boscardin
La jeune Saint-Galloise a créé des T-shirts décalés sur la pandémie mettant en scène le conseiller fédéral en charge de la santé. Certains avec des slogans en suisse-allemand.

La jeune Saint-Galloise a créé des T-shirts décalés sur la pandémie mettant en scène le conseiller fédéral en charge de la santé. Certains avec des slogans en suisse-allemand.

Simona Boscardin
Mais la majorité sont en anglais.

Mais la majorité sont en anglais.

Simona Boscardin

Ce n’était à l’origine qu’une blague pour s’occuper et amuser ses amis. Puis c’est devenu un joli petit succès. Jeune Saint-Galloise de 24 ans, Simona Boscardin s’est amusée à créer des visuels rigolos sur le conseiller fédéral Alain Berset et le coronavirus. Elle en fait désormais des T-shirts. 330 ont déjà été vendus, nous explique-t-elle. Pas mal, alors que son initiative n’a eu aucune publicité et une maigre couverture médiatique en Suisse alémanique.

«C'est par pur ennui pendant la quarantaine que j'ai commencé à créer le design. Au début, je voulais juste faire rire mes amis, alors je l'ai partagé sur les réseaux sociaux», raconte Simona Boscardin. Sauf que plusieurs de ses amis ont alors voulu avoir un de ses visuels sur un T-shirt. Alors l’étudiante en arts confinée chez elle s’est lancée.

«Keep calm and listen to daddy»

Elle propose aujourd’hui en ligne sur un site dédié sept modèles, à 25 francs pièce. Certains en suisse-allemand. La majorité en anglais. Sur le thème de l’épidémie, avec Alain Berset. Pourquoi lui? Assez naturellement, nous répond-elle: «Il est le ministre de la santé durant une crise sanitaire.»

Résultat, un Berset garanti «100 bersent» champion du lavage de mains. Un Berset qui demande en somme s’il repousse (socialement) son interlocuteur. Et tranche: «bien». Un autre qui propose: «Keep calm and listen to daddy» – «Restez calme et écoutez papa». Ou un dernier, tout sourire, qui lance: «Lavez vos mains jusqu’à ce qu’elles brillent autant que ça», en pointant du doigt son crâne reluisant. (Voir galerie ci-dessus)

Une exception pour «Monsieur coronavirus»

Cette dernière blague a d’ailleurs été déclinée pour le seul T-shirt qui ne représente pas le conseiller fédéral fribourgeois mais l’autre figure suisse de lutte sanitaire contre la pandémie: Daniel Koch, le «Monsieur coronavirus» de l’Office fédéral de la santé publique. Car on le lui a demandé, précise Simona Boscardin. Tous deux partagent aussi une certaine similarité capillaire qui le permettait…

Une initiative sympathique. Et ce n’est pas le Conseil fédéral qui pourra la contredire: dans les périodes difficile, rire, c’est bon pour la santé.

Renaud Michiels

Votre opinion