Décès de Belmondo - Alain Delon: «Je suis fracassé, anéanti»

Publié

Décès de BelmondoAlain Delon: «Je suis fracassé, anéanti»

Emmanuel Macron, Alain Delon ou le Festival de Cannes ont déjà réagi au décès de Bébel.

Belmondo et Delon en 2010.

Belmondo et Delon en 2010.

AFP

«Je suis fracassé», a réagit Alain Delon sur Europe 1, la voix pleine d’émotion. «Cest un ami que je perds. Cest un confrère, cela fait 60 ans quon se connaissait, quon travaillait ensemble et quon était tellement proches lun de lautre. Je suis bouleversé», a expliqué l’acteur. «Je suis complètement anéanti», a-t-il ajouté sur CNews suite au décès de Jean-Paul Belmondo à 88 ans.

«Nous nous retrouvions tous en Jean-Paul Belmondo», a salué Emmanuel Macron, en évoquant «un trésor national, tout en panache et en éclats de rire, le verbe haut et le corps leste, héros sublime et figure familière, infatigable casse-cou et magicien des mots». Et le président français d’ajouter dans un tweet: «Il restera à jamais Le Magnifique».

«Merci Jean-Paul», a lancé le délégué général du Festival de Cannes Thierry Frémaux, saluant sur Twitter la «générosité d’homme et d’acteur» de Jean-Paul Belmondo. «Sa générosité d’homme et d’acteur a inventé parmi les plus grands moments de l’histoire du cinéma. Merci Jean-Paul. Adieu Magnifique», a-t-il souligné.

«Cest une grande tristesse, parce que je perds un ami. On a fait beaucoup de choses ensemble, on a beaucoup ri, on a beaucoup parlé», sest ému sur CNews le journaliste et écrivain Philippe Labro, qui avait réalisé «LHéritier» avec Bébel.

Le directeur de la Mostra de Venise Alberto Barbera se souvient d’«un visage fascinant, une sympathie irrésistible, une versatilité extraordinaire, qui lui a permis d’interpréter des rôles dramatiques, d’aventuriers et même comiques, qui ont fait de lui une star appréciée universellement, aussi bien par le cinéma dauteur que par le cinéma de divertissement».

Pour lancien président français François Hollande, Jean-Paul Belmondo «aura su nouer avec les Françaises et les Français une relation exceptionnelle, aussi bien pour les rôles qu’il avait pu interpréter avec les cinéastes de la Nouvelle Vague que par les films qu’il a tournés et qui ont eu un immense succès, au point que chacun avait envie de l’avoir comme ami».

(AFP/R.M.)

Ton opinion