Voile: Alan Roura et ses concurrents: tous aux abris!
Publié

VoileAlan Roura et ses concurrents: tous aux abris!

La Vendée Arctique, deuxième course de la saison, a été neutralisée en raison de l’arrivée d’une tempête sur l’Islande.

par
Grégoire Surdez
Alan Roura et Hublot pointaient à une excellente 8e place lorsque la course a été mise entre parenthèses.

Alan Roura et Hublot pointaient à une excellente 8e place lorsque la course a été mise entre parenthèses.

AFP

C’est la loi de la nature. Qui s’apparente à celle du plus fort. Et quand elle se fâche, mieux vaut ne pas tenter le diable. La flotte de la Vendée arctique a été neutralisée vendredi. Lancés à pleine vitesse après un début de course très compliqué, les Imoca devaient initialement faire le tour de l’Islande avant de redescendre vers les Sables d'Olonne. Il n’en sera rien pour Alan Roura et consorts. Une très méchante dépression traverse l’Atlantique nord et s’approche de l’Islande. Des airs établis à plus de 40 nœuds, des rafales à plus de 50, une mer forte: les organisateurs ont dû agir avant de devoir réagir dans l’urgence.

Après la réduction du parcours via la suppression du tour de l'Islande décidée jeudi matin dans un premier temps, la Direction de course de la Vendée Arctique a de nouveau dû prendre une décision forte. Pour des raisons de sécurité au vu de la détérioration des conditions climatiques, l'organisation a décidé que la course sera neutralisée après le passage de la porte virtuelle située au sud-est de l’Islande. Les chronos y seront arrêtés et la suite de la course se fera sans doute une fois que le danger sera éloigné.

La remontada de Roura 

Les premiers concurrents sont arrivés en fin de journée, vendredi. Charlie Dalin et consorts se sont mis à l’abri des côtes avant de pouvoir rejoindre un port. Les autres devraient suivre dans la soirée et dans la nuit de vendredi à samedi. À commencer par Alan Roura et Hublot qui pointaient à une excellente 8e place lorsque la course a été mise entre parenthèses.

Longtemps 24e et dernier, le Genevois avait juste pris une option Ouest très judicieuse et a effectué une première remontada depuis deux jours avec sa nouvelle monture dans des conditions favorables à Hublot. Nul doute qu’après la pause forcée par les éléments, le skipper de Versoix repartira avec le couteau suisse entre les dents.

Votre opinion