Confidences: Alcool, drogue, adultère: Lily Allen dit tout sur son sombre passé
Publié

ConfidencesAlcool, drogue, adultère: Lily Allen dit tout sur son sombre passé

La chanteuse a commencé à consommer des stupéfiants pour perdre du poids juste avant une tournée avec Miley Cyrus. Elle a expliqué être ensuite entrée dans la spirale de l’addiction.

Lily Allen s’est rendue plusieurs fois en cure de désintoxication pour gérer ses addictions.

Lily Allen s’est rendue plusieurs fois en cure de désintoxication pour gérer ses addictions.

imago images/i Images

Lily Allen s’est tournée vers la drogue afin de perdre du poids alors qu’elle faisait la première partie de Miley Cyrus en 2014. Les deux stars se sont associées lors de la tournée «Bangerz» de Miley Cyrus et la chanteuse de «Smile» admet qu’elle s’est mis une énorme pression pour perdre du poids. Raison invoquée: elle pensait que sa camarade était «plus attirante».

La chanteuse britannique a ainsi raconté dans le podcast «The Recovery» qu’elle avait eu recours à l’alcool et à la drogue et que sa vie était devenue incontrôlable. «Environ six mois après la naissance de mon petit dernier, nous avons manqué d’argent et j’ai dû reprendre la route, mais je pesais 88 kilos et je ne me sentais pas du tout comme une pop star, a-t-elle déclaré. J’ai commencé à prendre une drogue qui ressemble à du speed pour perdre du poids et je suis devenue accro à cette drogue parce qu’elle me faisait me sentir invincible. Et puis j’ai fini en tournée aux États-Unis pour faire la première partie de Miley Cyrus. C’était quand elle faisait «Wrecking Ball», c’était une tournée hautement sexualisée. Je venais de passer les trois dernières années à faire des bébés. Je faisais la première partie de cette fille qui était beaucoup plus jeune et plus attirante que je ne l’étais. J’ai juste commencé à faire n’importe quoi…»

«Peut-être que je devrais essayer l’héroïne»

Elle révèle qu’elle s’est tournée vers la boisson, qu’elle a été infidèle à son mari d’alors, Sam Cooper, et a même envisagé de prendre de l’héroïne. «J’ai commencé à tromper mon mari et j’avais toujours bu de l’alcool pour gérer les effets de la drogue… Je me disais: «Je pense que j’ai un problème d’alcool. Et plus rien de ce que je fais fonctionne. Peut-être que je devrais essayer l’héroïne» J’avais vu ce qui arrive aux personnes qui consomment de l’héroïne et quand cette pensée m’est venue à l’esprit, j’ai estimé qu’il était temps d’affronter mes démons. C’était il y a environ cinq ans.»

Après avoir pris conscience qu’elle avait touché le fond, l’artiste a décidé de s’inscrire à un programme de 90 jours dans le but de remettre sa vie sur les rails. Cependant, elle est rapidement revenue à l’alcool et son mariage s’est effondré. «Après six mois, j’ai recommencé à boire et presque instantanément, j’ai tout perdu. J’ai perdu mon mariage, j’ai perdu la maison que j’avais pu acheter après dix ans de travail. Ma carrière a commencé à sombrer. Et j’ai perdu tous mes amis. Et cela a duré encore quatre ans, puis je me suis retrouvée à nouveau à The Rooms (un centre de désintoxication).»

Aujourd’hui, elle va mieux

Lily Allen est maintenant une habituée des réunions pour toxicomanes et consigne ses pensées et ses sentiments dans un journal afin de contrôler ses pulsions, pour le bien de ses enfants. Elle a également retrouvé l’amour avec l’acteur de «Stranger Things», David Harbour, qu’elle a épousé l’année dernière.

(Cover Media & LeMatin.ch)

Votre opinion