23.03.2012 à 07:54

FranceAlcool proscrit sur les plages et voies publiques de Nice

Un arrêté du maire de Nice entrera en vigueur le 1er avril. Il a pour but de combattre le nombre «croissant» de personnes en état d’ébriété sur le domaine public et leur «comportement agressif».

Une plage publique de Nice.

Une plage publique de Nice.

ARCHIVES

Le député-maire de Nice Christian Estrosi a décidé jeudi de mettre au régime sec tous les habitants ou touristes désirant boire de l’alcool sur les plages, les voies publiques et dans les parcs du centre-ville. L’interdiction vaut de 20 heures à 5 heures du matin.

L’arrêté du maire entrera en vigueur à compter du 1er avril. Il pour but de combattre le nombre «croissant» de personnes en état d’ébriété sur le domaine public niçois (+15% depuis le début de l’année) et leur «comportement agressif».

Que les fêtards se rassurent: seront épargnées les terrasses de cafés, de débits de boissons et de restaurants du domaine public communal et maritime.

Cette interdiction comprend une petite partie de l’emblématique Promenade des Anglais, la vieille-ville très touristique de Nice où se trouvent de nombreuses discothèques et les principales artères commerçantes du centre-ville.

Nice compte plus de 1700 débits de boissons. Dans le «Vieux Nice», réputé pour ses nuisances nocturnes, entre 20'000 et 40'000 clients fréquentent tous les soirs 150 restaurants, bars ou boîtes de nuit.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!