Hockey sur glace: Alexandre Grenier: «Lausanne? Wouah!»
Actualisé

Hockey sur glaceAlexandre Grenier: «Lausanne? Wouah!»

Le nouvel attaquant québécois du LHC n'était jamais venu en Suisse. Il est déjà «tombé en amour» avec la région lausannoise.

par
Cyrill Pasche
Alexandre Grenier a su tirer son épingle du jeu lors de son premier match avec le LHC. Le Québécois a récolté quatre points personnels.

Alexandre Grenier a su tirer son épingle du jeu lors de son premier match avec le LHC. Le Québécois a récolté quatre points personnels.

Didier Charles, Lausanne Hockey Club

Avec deux buts et deux passes décisives contre FR Gottéron, votre grande «première» sous le maillot du LHC a été une réussite. Comment avez-vous vécu ce premier match en Suisse?

C’est certain que cela s’est bien passé pour moi à titre personnel, c’était «le fun». Mais au bout du compte, c’est la victoire que l’on essaie d’aller chercher et nous n’avons pas atteint cet objectif contre Fribourg. Difficile d’être satisfait après une défaite. Mon objectif est d’apporter quelque chose à l’équipe et non pas individuellement. Je vais maintenant essayer de m’adapter le plus rapidement possible afin d’être prêt pour les playoffs.

Vous avez joué de nombreux matches au niveau professionnel dans votre carrière. Avez-vous tout de même ressenti un peu de nervosité avant ce match contre Fribourg?

Oui, bien sûr. Quand on arrive dans un nouveau club, on ne sait pas vraiment à quoi s’attendre ni comment les choses vont se passer. Les gars dans le vestiaire m’ont tellement bien accueilli et ont tout fait pour me mettre dans les meilleures dispositions sur la glace. Ils m’ont facilité la tâche. Je connaissais déjà Dustin Jeffrey, avec qui j’avais d’ailleurs joué par le passé sur le même trio, et Ronalds Kenins de notre période commune à Utica en AHL il y a quatre ans. Ils m’ont pris sous leur aile à mon arrivée, ils m’ont montré la ville. C’était quelque chose de très important.

Et qu’avez-vous pensé de cette patinoire toute neuve et de l’ambiance dans les gradins?

C’était vraiment cool, j’ai vraiment «tripé» ! J’ai aimé les entendre chanter et nous encourager. Cela nous a donné de l’énergie.

Vous venez d’arriver à Lausanne. Quelle est votre première impression sur la ville et ses environs?

Je n’ai qu’un seul mot pour décrire cette ville: c’est wouah! Chaque matin, je vois les montagnes et le lac, et c'est merveilleux. C’est vraiment quelque chose que l’on ne voit pas partout. C’est tout simplement magnifique. Je n’étais jamais venu en Suisse auparavant, et tout ce que je peux dire, c’est que j’adore!

Votre opinion