Publié

AutoAlfa Romeo Giulia, l’usine à fabriquer de l'émotion

Longtemps repoussé, le lancement de la «vraie» Alfa a fait naître de grands espoirs. Après en avoir pris le volant, on confirme: ça valait la peine de patienter.

par
Philippe Clément

Le slogan ne laisse pas planer le moindre doute: «La meccanica delle emozioni». Trônant dans l’enceinte du centre d’essais de Balocco, la flotte des Alfa Romeo Giulia a fière allure. Bien plus que sur les stands des Salons.

Partis d’une page blanche, il y a trois ans, les ingénieurs ont bien bossé. Premier contact: un «tour rapide», avec pilote, à bord d’une Quadrifoglio, la version supersport ayant, sous le capot, un moteur V6 de 2,9 litres, biturbo, développé chez Ferrari et offrant la bagatelle de… 510 chevaux!

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!