06.11.2020 à 07:07

PartenariatAliments pour bébés: une question d’étiquette

Certains additifs du lait en poudre sont produits avec des micro-organismes génétiquement modifiés. Le saviez-vous?

par
Régis Dieckmann, StopOGM
Parmi les ingrédients pouvant contenir des ingrédients fabriqués par des micro-organismes génétiquement modifiés figurent des oligosaccharides, présents dans le lait en poudre.
Partenariat

Parmi les ingrédients pouvant contenir des ingrédients fabriqués par des micro-organismes génétiquement modifiés figurent des oligosaccharides, présents dans le lait en poudre.

DR

Les aliments pour bébés ou les compléments alimentaires peuvent contenir des ingrédients fabriqués par des micro-organismes génétiquement modifiés dans des cuves fermées, appelées fermenteurs.

Parmi les ingrédients figurent des oligosaccharides, présents dans le lait en poudre, une protéine structurante pour les crèmes glacées ou encore un complément alimentaire pour faciliter la digestion du gluten. Avant d’être autorisés pour l’alimentation humaine ou animale, ces additifs alimentaires doivent être séparés des micro-organismes génétiquement modifiés qui les produisent.

Le problème est que ces produits peuvent être contaminés par l’OGM qui a servi à sa fabrication. Deux cas de contamination dans l’UE ont été démontrés, dont le cas d’une contamination de la vitamine B2 par des bactéries multirésistantes aux antibiotiques.

Depuis le 1er juillet 2020, les produits fabriqués par des OGM approuvés dans l’UE en tant que nouveaux aliments sont également commercialisés en Suisse. Six produits issus d’OGM sont ainsi susceptibles d’apparaître pour la première fois sur les rayons suisses – sans aucune indication du procédé de fabrication sur l’emballage.

Afin d’assurer un meilleur traçage et une meilleure détection des produits contaminés, l’Alliance suisse pour une agriculture sans génie génétique (ASGG) a demandé à l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) de tenir une liste publique des substances issues d’OGM commercialisables en Suisse.

En partenariat avec «La semaine du goût»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé