Publié

États-UnisAlison Gold, 11 ans, provoque le scandale

La vidéo musicale de «Shush Up» offre violence, chaise électrique et attitudes sexuellement explicites. Il est accusé d'être le «clip le plus offensant de tous les temps».

par
Caroline Piccinin

Que peut bien faire une petite fille de 11 ans de nos jours? Jouer dans sa chambre avec ses copines? Faire un gâteau avec maman? Faire un tour à vélo ou encore danser devant son miroir au son de la dernière chanson de sa star favorite? Plus ou moins oui. Mais Alison Gold, elle, chante des chansons et tourne des clips qui sont en «léger» décalage avec son âge.

Premiers «pas» l'année dernière. Et cette semaine…

Alison Gold s'est fait connaître en octobre 2013 avec le clip de sa chanson «Chinese Food» qui avait déjà bien fait parler en son temps, pour sa mauvaise qualité. Mais au début de cette semaine, quand elle a sorti «Shush Up» la vague de protestation n'a pas tardé. Pourquoi? Parce qu'on voit la blondinette de 11 ans se faire arrêter pour vol dans un magasin de bijoux, se faire pointer un fusil dessus et terminer ses jours sur la chaise électrique. Tout ceci entrecoupé de danses légèrement vêtue. D'une scène dans un hôpital digne des pornos des années 90 où elle donne naissance à une poupée bizarre, mais surtout d'une visite en prison où on la voit converser et se mettre d'accord avec son petit ami beaucoup plus âgé qu'elle…

«Ode à la pédophilie», «Clip le plus offensant de tous les temps»

Les médias américains, ainsi que de nombreuses associations de parents et de défense de l'enfance n'ont pas tardé à crier leur indignation. Il a été demandé que Patrick Wilson – le producteur - ne puisse plus travailler avec des adolescentes de moins de 18 ans.

Patrick Wislon, qui avait déjà produit le «Friday» de Rebecca Black, 13 ans, s'est défendu en mettant cette «œuvre» sur le compte de l'art. «J'ai vu la pétition et je ris, parce que les gens n'ont rien de mieux à faire. Et ne vous méprenez pas, je respecte les fans et même les ennemis, car ils ont tous droit à leur opinion, mais je me dois d'ignorer ces commentaires complètement fous. «Shush Up» c'est de l'art pur. Cette vidéo n'est en rien différente d'un clip de Willow Smith. Cette vidéo est tout simplement l'art et, à mon avis, elle contient beaucoup d'éléments créatifs.»

La fillette quant à elle doit être à mille lieues de la compréhension de «l'affaire» que soulève son clip. Elle a retweeté il y a quelques heures «YouTube a peut-être censuré la vidéo, mais ils n'arrêteront jamais le #GoldLegacy.»

Ton opinion